• Perdre de poids: que faire?

    macaron1

    Perdre du poids permet d’être bien dans sa peau. Cette affirmation est vraie, car si vous être en surpoids, votre santé peut être affectée. Les graisses peuvent entrainer des maladies. Il est important de les éliminer. Afin de perdre vos kilos en trop, il faut changer la manière de se nourrir et pratiquer quelques exercices.

    [Read More…]

  • Les poêles et cocottes en fonte SKEPPSHULT :  une innovation à l’ancienne

     

    poeles et fonteLes poêles en fonte Skeppshult sont exclusivement fabriquées à partir de l’éolien, et elles sont encore peu disponibles en France. Vous pouvez trouver toute la gamme des poêles en fonte Skeppshult ici par exemple. Ce fabriquant étant le seul à ce jour à fabriquer de la sorte dans le secteur de la fabrication d’ustensiles de cuisson. Elle est la dernière fonderie scandinave dans le secteur de la cuisson. Quant à la matière première, elle provient entièrement de Suède, qu’il s’agisse du fer, de l’huile biologique protégeant la fonte ou du bois, provenant d’ailleurs de forêts gérées durablement, qui sert à la fabrication des poignées.

     

    Tous les produits de la marque Skeppshult sont fabriqués en Suède depuis 1906, il n’y a aucun risque d’importation de Chine, de Taïwan ou d’autres pays. La fonderie située en Scandinavie à la l’origine des poêles en fonte Skeppshult gère toute la production, de la matière première à la finition des produits. Ces produits sont ainsi 100% scandinaves.

     

    La matière première principale, qui est le fer, provient de mines de fer locales, d’une grande qualité. Il ne s’agit nullement de fer recyclé ; dès son extraction, il est proche de la perfection, d’où une épuration rapide dès sa montée en fusion, qui se fait à 1350° Celcius. Les moules en sable, lesquels donnent aux poêles en fonte Skeppshult leur aspect rugueux, sont ensuite remplis de fonte encore en fusion, puis envoyé en salle de refroidissement pour une durée de 24 heures. Le refroidissement est entièrement naturel, sans utilisation ni d’eau, ni d’air, ce qui garantit une excellente résistance de la fonte. Les moules passent ensuite sur un tamis vibrant qui permet de désolidariser le sable et d’en extraire la poele en fonte contenue à l’intérieur. Le sable est ensuite récupéré et sera réutilisé à 98%, de même que tous les excédents de fonte, afin qu’il n’y ait aucune perte de matière. Les bavures sur les parties tranchantes de la poêle sont ensuite retirées. Celle-ci sera ensuite rectifiée sur la partie qui entrera en contact avec la plaque induction, électrique ou autre. Les poêles sont ainsi toutes uniques.

     

    Grâce à un procédé de fabrication qui usine le fond de la poêle avec un angle entrant vers le centre, celle-ci sera parfaitement stable. Puis les poêles sont contrôlées pour vérifier l’absence de défauts, sinon, elle sera refondue. Une fois nettoyés, les ustensiles sont trempés dans un bain d’huile bio, avec un passage au four qui permet de dilater la matière afin qu’elle s’imprègne bien, opération qui lui confère d’ailleurs sa couleur noire et son brillant. Pour finir, la poignée est montée, toujours manuellement, et vissée avec une pression bien précise pour ne pas faire éclater le bois.

     

    Il existe aussi des poêles en fer non traitées, chez quelques distributeurs en France.