• Recette gourmandise : les bienfaits du chocolat

    macaron1

    Le chocolat est presque inéluctable lorsqu’on veut parfumer ou rendre encore plus savoureux nos recettes gourmandes. Cette note de douceur présente de nombreux bienfaits mais il faut garder en tête que tous les délices gourmandises ne sont pas bons à consommer. Bien que le chocolat puisse être mangé tel quel et qu’il procure un bien-être incomparable, il peut aussi avoir un impact pour la santé. C’est pourquoi, il faut savoir prendre des limites.

    Le chocolat, un bon allié de la santé

    Personne ne résiste pas à la saveur et au goût du chocolat, il procure de nombreux bienfaits. C’est un produit souvent recommandé par le médecin et particulièrement le chocolat noir lorsqu’on a un mal de ventre et aide également à l’amélioration de la santé mentale d’une personne. En effet, on peut tout faire avec un chocolat, que ce soit pour remonter la morale, pour créer des recettes infaillibles et pour servir de décoration à une assiette par exemple. C’est sûr, le chocolat est le meilleur allié des dépresseurs car il est composé de cacao. Cette matière est riche en magnésium et en minéral, ce qui aide à lutter contre la fatigue, le stress et l’anxiété. La pâte de cacao contient également des flavonoïdes qui ont certaines propriétés anti-oxydantes et favorisent ainsi la diminution de la pression artérielle tout en prévenant le cholestérol. Les vitamines B3 qu’elle compose permet également de lutter et de prévenir la contamination des artères. Une cure au chocolat est donc idéale pour réduire le stress et la fatigue. Cependant, avant de créer des recettes délices gourmandises à base de chocolat, il est utile de savoir si notre corps peut accepter ou non  ce produit.

    Idées de recette à base de chocolat

    En ce jour de fête, il est absolument essentiel de tirer le meilleur parti du chocolat. Salé ou sucré, on parvient toujours à créer des recettes à base de chocolat. Cela peut s’agir d’un dessert ou d’un gâteau. De plus, ce produit n’a pas de saison et on peut donc l’employer toute l’année en laissant libre cours à son imagination. Le chocolat a comme particularité d’être compatible à tout type de recette et peut se marier avec d’autres ingrédients. Outre les nombreuses textures qu’il procure : fondant, craquant, crémeux, coulant, moelleux, il convient à toutes les papilles.  Cela permet donc de varier les recettes. Les délices gourmandises à base de cette matière première sont à l’infini mais les incontournables sont : les Truffes craquantes au chocolat, le moelleux au chocolat, le fondant mousseux au chocolat et à l’Italien.

  • Les techniques d’ostéopathie pratiquées en France ?

    osteopathe-2-e1424909902565

    Ils existent plusieurs techniques d’ostéopathie dont chacune d’elle s’adapte parfaitement aux besoins individuels des personnes traitées.

    [Read More...]
  • La mise en place d’un programme fitness pour améliorer votre forme physique

    image-6On associe généralement au fitness un programme sportif pour perdre du poids. Par définition d’ailleurs, le fitness désigne de l’entraînement physique dans le but d’améliorer l’apparence physique et l’hygiène de vie. Les séances d’entraînement se composent de différentes activités physiques dont la plupart sont des activités d’endurances et des exercices de renforcements musculaires.  Des activités et exercices qui visent essentiellement à l’augmentation des dépenses caloriques afin de contribuer à la perte de graisse.  Il peut être réalisé individuellement ou en groupe dans des salles de fitness. Par ailleurs, vous avez la possibilité de cibler seulement une partie du corps ou l’ensemble. De votre objectif dépendra ainsi le programme à mettre au point. [Read More…]

  • Quel e-liquide pour la cigarette électronique

    Black electronic cigarette (e-cigarette) with e-liquid bottle

    Il n’est pas difficile de choisir l’e-liquide pour la cigarette électronique. Il suffit de distinguer la saveur recherchée, le taux de nicotine préféré et les composants comme la glycérine pour procurer encore plus de sensation lors de la vape.

    Le choix de la saveur

    L’astuce pour savoir quel e-liquide pour cigarette électronique est  meilleur pour la vape, c’est d’opter pour une saveur unique répondant à vos attentes. C’est le grand avantage des cigarettes électroniques comparées aux cigarettes standards qui n’offrent qu’une seule saveur. Avec un e-cigarette, vous avez une multitude de saveurs au choix : cela peut aller du gout doux à la saveur corsée, en passant par les arômes aux fleurs jusqu’aux saveurs fruitées. Les e-liquides aux gouts de boissons comme l’alcool, le jus, le soda ou les boissons chaudes sont aussi en vente sur quelques sites marchands comme Vap’en stock. Si vous aimez les gourmands comme les desserts ou les confiseries, Vap’en stock vous suggères des e-liquides de ces saveurs sur son site.

    Le choix du taux de nicotine et des ingrédients

    Le taux de nicotine est aussi un critère important dans le choix de l’e-liquide pour cigarette électronique. Tant que le taux de nicotine soit élevé, tant la sensation dans la gorge augmente. A cet insu, l’effet sera plus proche de la cigarette ordinaire. Pour les débutants, il est mieux de ne pas miser sur un taux élevé. Le taux normal pour ceux qui débutent en cigarette électronique est de 0 à 5mg/jour. Au fur et à mesure qu’on s’y habitue, on augmente la dose de 5 à 10mg/jour. Au-delà de cette mesure, l’utilisateur vape un e-cigarette équivalent à plus de 10 cigarettes ordinaires par jour. Pour profiter de cette sensation exceptionnelle, les spécialistes conseillent d’opter pour un e-liquide sans alcool mais contenant par ailleurs de la glycérine végétale, de l’eau et des arômes de qualité alimentaire.

    Alterner les saveurs d’e-liquide

    Pour faire le bon choix d’e-liquide aux arômes, la meilleure option est d’alterner les saveurs. Si vous vous fixez sur une seule saveur, cela peut devenir fade et sans gout. Sachez qu’il existe des saveurs all day, c’est-à-dire qui sont faites pour être vapées au quotidien. D’autres saveurs sont par contre réservées pour une consommation occasionnelle. Pour les all day, l’e-liquide aux saveurs légères et neutres sont les plus appropriées pour ne pas saturer les papilles. Ceux qui ont des saveurs gourmandes, fleuries ou très fruitées sont pour les évènements spéciaux ou ponctuels.

  • Les 5 questions les plus fréquentes sur la guérison par l’hypnose

    L’hypnose est assez difficile à définir. Les praticiens ont leur propre explication. Beaucoup de curieux sont attirés par ce phénomène hypnotique. D’innombrables questions restent cependant à élucider comme si tout le monde peut le faire. Les effets thérapeutiques ? Les techniques d’hypnose ? Peut-on hypnotiser tout le monde ? Ou encore qu’est-ce qui se passe lors d’une séance d’hypnose ?relaxation

    Les effets thérapeutiques

     

    L’hypnose thérapeutique fait partie de la médecine douce. On fait appel à un hypno-thérapeute pour traiter de nombreux problèmes de santé. Le phénomène hypnotique peut par exemple aider un individu qui a des problèmes de stress, de dépression, de crise de panique ou encore d’angoisse. Le but de l’hypnose dans ces cas est d’améliorer la confiance en soi du patient.

     

    Cette pratique est notamment utilisée dans d’autres domaines de la santé. Elle sert par exemple à atténuer la douleur chronique ou aigüe. Elle permet aux fumeurs de combattre le tabagisme. Elle peut aussi rendre un accouchement plus facile. La liste de ses effets thérapeutiques est longue. Tout le monde est en mesure de pratiquer l’hypnose. Mais avant tout, il est important d’en connaitre la technique.

     

    Les techniques d’hypnose

     

    Pour ceux qui ne savent pas encore, il existe 4 catégories d’hypnose. En premier, il y a l’hypnose traditionnelle ou classique. C’est la méthode la plus ancienne. Dans cette pratique, c’est le thérapeute qui mène la séance du début jusqu’à la fin, au cour de laquelle, il émet des instructions directes. Deuxièmement, il y a l’hypnose Ericksonienne. Concernant ce cas, le malade intervient même dans sa mise en condition hypnotique. En troisième lieu, on a l’hypnose semi-traditionnelle. C’est toujours l’hypnothérapeute qui dirige. Mais cette fois-ci, il prononce à la fois des suggestions directes et indirectes. Pour terminer, il y a la nouvelle hypnose. Dans ce genre de pratique, la communication et les échanges entre le patient et l’hypnotiseur sont mis en avant.