La Tanzanie, une adresse de choix pour les adeptes de safari

 

TanzanieRegorgeant de réserves naturelles, la Tanzanie constitue un coup de cœur pour les passionnés de safari. La plupart des vacanciers commencent leur voyage en Tanzanie dans le parc national du Serengeti, situé au nord du pays. Cet endroit se démarque par sa vaste surface de 14 763 km² et sa faune sauvage d’une grande variété. Ce site est un havre de paix pour des millions d’animaux regroupant les mammifères et les oiseaux. En parcourant les plaines du parc, les routards apercevront des troupeaux de buffles, d’éléphants et de girafes. Ces hordes d’herbivores sont une aubaine pour quelques prédateurs comme les lions, les léopards et les hyènes. À part cela, ce parc attire les touristes venant des quatre coins du monde grâce à sa fameuse migration animale. Chaque année, des millions de gnous, de gazelles et de zèbres traversent la frontière nord-est entre le Kenya et la Tanzanie. Ils quittent les immenses savanes du Serengeti pour rechercher de nouveaux pâturages dans la réserve naturelle du Masai Mara.

La conservation duNgorongoro, un site exceptionnel

La conservation du Ngorongoro, située au sud-est du parc national de Serengeti, est une adresse à privilégier durant un voyage en Tanzanie. Elle est caractérisée par ses paysages époustouflants composés de vastes plaines, de forêts exubérantes et de chaînes montagneuses qui émerveilleront les amateurs d’escalade. En faisant du trek autour des massifs du parc, les randonneurs observeront des troupeaux de gnous, d’éléphants et de zèbres. Ils ne manqueront pas non plus d’y découvrir des lions, des léopards, des guépards et des rhinocéros noirs, une espèce en voie de disparition. Les berges des lacs du site sont peuplées par d’immenses colonies de flamants roses. Mis à part cela, l’aire de conservation du Ngorongoro est reconnue pour ses  lieux archéologiques. Les globe-trotters y verront, par exemple, les gorges d’Olduvai abritant des vestiges fauniques.

La réserve de gibier de Sélous, un joyau touristique tanzanien

Au cours de leur séjour en Tanzanie, les touristes exploreront la réserve de gibier de Sélous. Ce vaste domaine de 55 000 km², traversé par la rivière Rufiji, est inscrit sur la liste des biens patrimoniaux protégés de l’UNESCO depuis 1982. Il est réputé pour sa faune sauvage riche et diversifiée. Cet espace naturel abrite des centaines de milliers de mammifères composés de buffles, d’éléphants, de zèbres et de gnous. Elle constitue également un haut lieu d’observation des animaux prédateurs comme les lions, les léopards, les hyènes et les guépards qui chassent pour survivre. Les adeptes d’ornithologie y trouveront aussi leur bonheur en découvrant des centaines d’espèces d’oiseaux tels que l’aigle bateleur. Lors de la balade sur les berges de la rivière du site, les routards apercevront de grands troupeaux d’animaux qui se désaltèrent. De plus, ce cours d’eau est un refuge pour une large population d’hippopotames et de crocodiles. Mis à part cela, la réserve de gibier de Sélous doit sa renommée à ses sources d’eaux chaudes et ses gorges Stieglers.

 

Laisser un commentaire