Se dépayser en Bolivie, le pays de l’altitude

 

Bolivie_salonbienetreLa Bolivie a beaucoup de joyaux qu’elle ne garde pas pour elle, car elle se laisse découvrir. De plus, chaque parcelle de son territoire, parsemée de paysages époustouflants ou d’édifices coloniaux, vaut le détour.

Ce qui est impressionnant en Bolivie, c’est que l’altitude lui donne une image tout à fait différente de ce que les voyageurs auraient pu voir ailleurs. La Paz, par exemple, est la plus haute capitale du monde. Elle est nichée à 3 650 m au-dessus du niveau de la mer. Elle se trouve sur un canyon formé par le fleuve Choqueyapu.

Par ailleurs, La Paz, listée parmi les 7 nouvelles villes-merveilles depuis le 7 décembre 2014, héberge plusieurs monuments datant de l’époque coloniale. On peut citer le palais de l’Assemblée législative plurinationale, l’église de San Francisco ou la cathédrale métropolitaine.

De même, La Paz réserve d’autres surprises à ses visiteurs comme l’avenue El Prado et ses gratte-ciels embellis par le Nevado Illimani en toile de fond, la Zona Sur regroupant les quartiers chics de la mégalopole, ou encore El valle de la Luna et ses formations rocheuses en pleine ville !

Découvrir le lac Titicaca, un des joyaux de la Bolivie

Après La Paz, la prochaine étape des routards sera le lac Titicaca qui chevauche entre la frontière péruvienne et bolivienne. Ce lac est juché à 4 000 m d’altitude. Il est le lac navigable le plus haut de l’univers. Cela va sans dire que toutes les personnes qui sont en voyage en Bolivie exploreront le côté bolivien du lac, notamment la Isladel Sol. Ils l’atteindront après 2 h de bateau depuis Copacabana.

Ensuite, dès qu’ils posent les pieds sur l’île, les routards se dirigeront vers le musée de Cha’llapampa. Cette bâtisse recèle des objets trouvés lors des fouilles sous-marines. Parmi eux, ils pourront voir des morceaux de crâne, des ossements d’animaux et des figurines. En quittant le village de Cha’llapampa, ils rejoindront une plage de sable blanc. Cette dernière les mènera droit vers la route de Chincana. Cette promenade sera ponctuée de montées et de descentes. La fatigue ne se ressentira pas à la vue magnifique des champs cultivés, des maisons traditionnelles et des animaux qui vivent en liberté.

Enfin,après une bonne heure de balade, les marcheurs apercevront les ruines de Chincana, dont le « labyrinthe » se distingue des autres vestiges archéologiques de l’île.

Une expérience inoubliable à Polques

Encore de l’altitude ! Aux thermes de Polques, les bourlingueurs profiteront d’une piscine naturelle à près de 4 200 m d’altitude. Celle-ci est entourée d’un désert glacé et d’un paysage à couper le souffle. Ainsi, les manifestations géologiques qui caractérisent la région de la cordillère des Andes, y compris l’activité volcanique, ont engendré la formation de ce bassin. Ce dernier se remplit des eaux thermales provenant du volcan Polques.

Par ailleurs,le village de Chalviri, à l’est de la Bolivie, est devenu célèbre avec ce qu’on appelle les « bains de Polques ». Ce site attire beaucoup de gens désireux de se prélasser et de barboter dans une eau chaude. Sa teneur en minéraux est censée soulager les symptômes des rhumatismes et de l’arthrite.

 

 

Laisser un commentaire