Tout sur la poussée dentaire

Votre bébé est en plein dans sa période de poussée dentaire ? Il grogne, salive, dort, pleure plus que d’habitude, et mordille tout ce qui se trouve sur son passage ? Il est temps que vous compreniez ce qu’est réellement la poussée dentaire. Symptômes, solutions pour le soulager, gestes à éviter… On vous livre tout dans les quelques lignes qui suivent.

Une poussée dentaire, c’est quoi ?

Une poussée dentaire est le moment où les premières dents ou dents primaires ou dents de laits se mettent en place dans la bouche de l’enfant. Cette apparition varie d’un enfant à l’autre. Mais en général, la 1ère dent apparaît avant le sixième mois. Toutefois, certaines percées dentaires peuvent être soit précoces ou tardives. Quant à l’ordre de l’apparition, c’est presque toujours le même. Les incisives centrales inférieures arrivent toujours en premier. Le nourrisson peut avoir jusqu’à 8 incisives, dès ses 10 premiers mois. Les canines inférieures et supérieures apparaissent entre 12 et 24 mois. Les molaires poussent avant 30 mois. Ainsi, avant ses 3 ans, la dentition de l’enfant comportera en tout 20 dents de lait.

Quels sont les symptômes de la poussé dentaire chez l’enfant ?

Lors de la poussée dentaire, plusieurs symptômes se manifestent chez le bébé. Avant toute chose, il y a doublement des gencives. Ces dernières changent de couleur et se tuméfient. Le bébé a une diarrhée légère. Dans ce cas, on  parle de « fausse diarrhée », car celle-ci n’est pas engendrée par un virus. Les selles sont molles. Cette diarrhée dentaire est généralement accompagnée d’un érythème fessier. Les fesses du bébé deviennent rouges et irritées. Les joues du côté de la poussée, à l’endroit où la dent apparaît, sont rouges. Le bébé a constamment envie de mordiller, de telle sorte qu’il met à la bouche tous les objets qu’il saisit. La salivation abondante est également le symptôme de la poussé dentaire. Le bout de chou salive plus qu’à son habitude. Vous devez savoir que cette salivation garde la bouche de l’enfant bien hydratée et protège à la fois la gencive. Pendant la poussée dentaire, il est important de réconforter et de cajoler le bébé. Massez-lui tout le corps. Massez-lui également ses gencives avec un linge parfaitement propre ou un doigt bien lavé. Ce geste lui apportera beaucoup de soulagement. Proposez-lui un anneau de dentition sans liquide préalablement réfrigéré. Donnez-lui des plats froids, comme les compotes ou les yaourts. Trouvez d’autres informations à ce sujet, en consultant la page https://www.parents-testeurs.com.

 

 

 

Laisser un commentaire