• L’huile d’argan, « la » solution pour les peaux sensibles!

    Autrefois utilisée par les Marocaines pour préserver leur beauté, l’huile d’argan est devenue en quelques années un allié précieux de la peau réputée mondialement. En effet, les Berbères ont eu l’habitude de l’appliquer sur le visage pour se protéger du vent et de la chaleur agressive du désert. Grâce à des études qui mettent en avant ses propriétés cosmétiques, l’huile acquiert aujourd’hui une nouvelle notoriété bien méritée. En effet, par son action hydratante, apaisante et nourrissante, elle constitue un excellent soin pour la peau en général, et particulièrement pour la peau sensible.

    Découvrez dans cet article pourquoi l’huile d’argan est très appréciée par la peau.

    Pourquoi utiliser l’huile d’argan surune peau sensible ?

    L’huile d’argan est une huile entièrement naturelle. De ce fait, ses composants ne présentent aucun danger pour la peau, qu’elle soit grasse, sèche, mixte ou sensible. Elle est riche en acides gras essentiels, en stérols et en vitamines E. Ce sont des composants qui permettent à l’huile de reformer et de prendre soin de la couche protectrice de la peau, l’épiderme. C’est pourquoi elle est particulièrement intéressante pour chouchouter les peaux sèches, irritées et sensibles.

    Par ailleurs, ses propriétés hydratantes et nourrissantes permettent de garder une bonne hydratation de ces types de peau. Ainsi, elle en constitue un allié précieux en atténuant la rougeur et les tiraillements.

    Bref, en permettant aux peaux sèches de bien s’hydrater et aux peaux sensibles de se protéger correctement, l’huile d’argan est particulièrement adaptée aux soins du visage et du corps.

    Des vertus raffermissantes et  antirides

    Les acides gras qui composent l’huile d’argan lui permettent de traiter les peaux sensibles aux matières grasses et au sébum. En effet, ces acides ont une action très intéressante sur la régulation du sébum au niveau de l’épiderme, ce qui permet à l’huile de renforcer la souplesse et l’élasticité de la peau. Par la même occasion, elle permet de retarder l’apparition des rides et de traiter celles qui sont déjà présentes. Par ailleurs, grâce à la vitamine E qu’elle contient, l’huile protège la peau contre les effets des radicaux libres et préserve la qualité des acides gras. La présence de stérols favorise la microcirculation, ce qui donne une meilleure mine. Et tous ces lipides peuvent atténuer les réactions inflammatoires qui activent le vieillissement cutané, et produisent un effet protecteur contre les rayons UV. Enfin, l’huile d’argan nourrit en profondeur les peaux dénutries grâce à sa texture riche.

    Des vertus cicatrisantes et réparatrices

    Contenant 80 % d’acides gras insaturés dont 45 % d’acide oléique, l’huile d’argan joue un parfait rôle de réparatrice pour les peaux sensibles. En effet, elle permet de renforcer le film hydrolipidique, ce qui maintient une bonne hydratation de la peau. L’oméga-9 sert également à favoriser la cicatrisation et à atténuer les cicatrices et vergetures. Ce qui rend l’huile efficace sur les gerçures et les brûlures, et permet de soulager les tiraillements de la peau. En outre, avec 36 % d’acide linoléique, ce produit magique a la capacité de renforcer la fonction barrière de la peau et de préserver les échanges cellulaires.

    C’est pourquoi, l’appliquer sur les peaux à problèmes peut être très bénéfique.Les peaux qui souffrent d’affections comme l’eczéma, l’acné ou le psoriasis peuvent parfaitement être traitées de manière naturelle et efficace avec cette huile. Mais les peaux sans problème peuvent également profiter pleinement de ses bienfaits.

  • Bien-être: une nouvelle priorité au travail

    Ces dernières années, les entreprises qui mettent en place une stratégie de bien-être pour leurs employés sont de plus en plus nombreuses. De ce fait, on assiste à une prise de conscience chez les entrepreneurs de l’importance de ce concept dans l’amélioration de la productivité et la prospérité de l’entreprise.  Cette prise de conscience est remarquée dans tous les niveaux hiérarchiques. A titre d’exemple, les DRH utilisent beaucoup des termes du type bien-être, gestion de stress, qualité de vie au travail…. Est-ce vraiment le cas dans la plupart des entreprises ? Quelles sont les mesures prises par les chefs d’entreprise pour améliorer la qualité de vie au travail ? C’est ce qu’on va découvrir dans la suite de notre article !

    Le bien-être au travail : un critère de sélection des entreprises

    Le cabinet ADP a publié son étude « The Wokforce View in Europe 2018 » qui révèle qu’un salarié sur trois déclare que son employeur ne se soucie pas ou peu de son bien-être au travail. Avec la prise de conscience du style de vie « Healthy », les salariés sont de plus en plus soucieux de leur santé et de la qualité de vie au travail. De ce fait, ils sélectionnent les entreprises pour lesquelles ils travaillent sur la base de ce critère.

    En effet, selon les résultats d’études publiés par eFinancialcareers, les salariés utilisent une liste de critères bien déterminés pour choisir la société pour laquelle ils vont travailler. A la tête de cette liste, on trouve la rémunération puis la culture de l’entreprise. La troisième place est accordée à la politique de bien-être. C’est ainsi, que les millénials, ou la génération Y, choisissent leurs entreprises.  Il est à noter que dans l’horizon de 2025 les millénials représenteront 75% de salariés.

    happy group of business people jumping – isolated over a white background

    Comment mettre en place une politique de bien-être en entreprise ?

    C’est la question qui anime les actions des entrepreneurs qui souhaitent mettre en place une politique de bien-être au sein de leurs entreprises.

    Des séances de massages sont toujours les bienvenues

    Pour aider les employés d’Île-de-France à s’éloigner du bureau pendant les pauses et se déconnecter, il serait judicieux d’offrir des endroits libres et des espaces détente. De plus, des séances de massage assis à paris sont souvent organisées. Ces pauses détente de 15 à 20 minutes contribuent énormément à la relaxation et à la détente des employés.

    Prévoyez des endroits détente dans vos locaux

    Dans une journée fatigante, l’employé souhaite trouver un petit coin pour s’évader, se vider l’esprit et libérer son cerveau. De ce fait, concevoir un petit lieu de détente est une solution idéale. Qu’il s’agisse d’une terrasse, d’une cafétéria, d’un rooftop ou une salle de sport, l’objectif d’un tel espace et de permettre à l’employé de prendre une petite pause et de se déconnecter.

    Offrez des activités sportives

    Quoi de mieux qu’un cerveau actif dans un corps en pleine forme ? Offrir à ses employés une salle de sport serait un très bon pas vers une politique de bien-être au travail. L’offre des activités sportives est très importante pour les salariés. Si l’employeur souhaite créer un état d’esprit qui croit en l’importance du sport, il serait judicieux de compter sur les sports collectifs.

    Jouez la carte de la formation

    Pendant leurs parcours professionnels, certains salariés souffrent d’une perte de motivation et d’un grand désengagement. Pour les motiver de nouveau et les impliquer dans des tâches plus valorisantes, la formation est un moyen incontournable. En effet, apprendre est un moyen d’épanouissement au travail. Les formations peuvent être collectives ou individuelles, en face à face ou virtuelle. De plus, elles peuvent couvrir plusieurs domaines de compétences : bien-être, langue, communication…Ainsi, l’épanouissement personnel et professionnel sera certainement au rendez-vous.