Bien-être: une nouvelle priorité au travail

Ces dernières années, les entreprises qui mettent en place une stratégie de bien-être pour leurs employés sont de plus en plus nombreuses. De ce fait, on assiste à une prise de conscience chez les entrepreneurs de l’importance de ce concept dans l’amélioration de la productivité et la prospérité de l’entreprise.  Cette prise de conscience est remarquée dans tous les niveaux hiérarchiques. A titre d’exemple, les DRH utilisent beaucoup des termes du type bien-être, gestion de stress, qualité de vie au travail…. Est-ce vraiment le cas dans la plupart des entreprises ? Quelles sont les mesures prises par les chefs d’entreprise pour améliorer la qualité de vie au travail ? C’est ce qu’on va découvrir dans la suite de notre article !

Le bien-être au travail : un critère de sélection des entreprises

Le cabinet ADP a publié son étude « The Wokforce View in Europe 2018 » qui révèle qu’un salarié sur trois déclare que son employeur ne se soucie pas ou peu de son bien-être au travail. Avec la prise de conscience du style de vie « Healthy », les salariés sont de plus en plus soucieux de leur santé et de la qualité de vie au travail. De ce fait, ils sélectionnent les entreprises pour lesquelles ils travaillent sur la base de ce critère.

En effet, selon les résultats d’études publiés par eFinancialcareers, les salariés utilisent une liste de critères bien déterminés pour choisir la société pour laquelle ils vont travailler. A la tête de cette liste, on trouve la rémunération puis la culture de l’entreprise. La troisième place est accordée à la politique de bien-être. C’est ainsi, que les millénials, ou la génération Y, choisissent leurs entreprises.  Il est à noter que dans l’horizon de 2025 les millénials représenteront 75% de salariés.

happy group of business people jumping – isolated over a white background

Comment mettre en place une politique de bien-être en entreprise ?

C’est la question qui anime les actions des entrepreneurs qui souhaitent mettre en place une politique de bien-être au sein de leurs entreprises.

Des séances de massages sont toujours les bienvenues

Pour aider les employés d’Île-de-France à s’éloigner du bureau pendant les pauses et se déconnecter, il serait judicieux d’offrir des endroits libres et des espaces détente. De plus, des séances de massage assis à paris sont souvent organisées. Ces pauses détente de 15 à 20 minutes contribuent énormément à la relaxation et à la détente des employés.

Prévoyez des endroits détente dans vos locaux

Dans une journée fatigante, l’employé souhaite trouver un petit coin pour s’évader, se vider l’esprit et libérer son cerveau. De ce fait, concevoir un petit lieu de détente est une solution idéale. Qu’il s’agisse d’une terrasse, d’une cafétéria, d’un rooftop ou une salle de sport, l’objectif d’un tel espace et de permettre à l’employé de prendre une petite pause et de se déconnecter.

Offrez des activités sportives

Quoi de mieux qu’un cerveau actif dans un corps en pleine forme ? Offrir à ses employés une salle de sport serait un très bon pas vers une politique de bien-être au travail. L’offre des activités sportives est très importante pour les salariés. Si l’employeur souhaite créer un état d’esprit qui croit en l’importance du sport, il serait judicieux de compter sur les sports collectifs.

Jouez la carte de la formation

Pendant leurs parcours professionnels, certains salariés souffrent d’une perte de motivation et d’un grand désengagement. Pour les motiver de nouveau et les impliquer dans des tâches plus valorisantes, la formation est un moyen incontournable. En effet, apprendre est un moyen d’épanouissement au travail. Les formations peuvent être collectives ou individuelles, en face à face ou virtuelle. De plus, elles peuvent couvrir plusieurs domaines de compétences : bien-être, langue, communication…Ainsi, l’épanouissement personnel et professionnel sera certainement au rendez-vous.

Laisser un commentaire