Les télomères : soigner son mode de vie et ralentir le vieillissement cellulaire

Adopter un mode de vie sain, c’est-à-dire bien s’alimenter, faire des exercices, boire assez d’eau, ne pas fumer ni consommer d’alcool, a sans doute des effets bénéfiques sur le corps humain. Il y a de nombreux phénomènes qui surviennent dans l’organisme lors du vieillissement cellulaire. L’un d’eux est la dégradation ou la diminution de la longueur des télomères. Heureusement, un mode de vie sain peut être un excellent moyen de ralentir ce processus.

Raccourcissement accéléré des télomères à l’origine du vieillissement

Les télomères sont des structures uniques qui se situent aux deux extrémités de nos chromosomes. Ils assurent l’intégrité du génome durant la division cellulaire. Durant ce processus, les télomères diminuent en longueur, et finissent par être trop courts et donc ne peuvent plus remplir leurs fonctions de protection. Par conséquent, la cellule ne peut plus se diviser et ces structures servant de protection disparaissent, entraînant la mort de la cellule. Pour avoir plus de connaissances, n’hésitez pas à rechercher télomère sur le web. Ce raccourcissement des télomères, entrainant la mort des cellules, est alors aussi l’origine du vieillissement de notre corps.

Les cancers et autres maladies de la vieillesse

Lors de la vieillesse, l’être humain se trouve parfois confronté à beaucoup de maladies. Les cancers surviennent et deviennent un fléau courant. Les personnes âgées sont atteintes du diabète, alors que lors de leur jeunesse elles ne se souciaient de rien. Les vaisseaux sanguins ne supportent plus les stress et éclatent. Le cerveau devient moins productif et le cœur déprime facilement. Tout cela est dû au vieillissement des cellules. Voire leur incapacité à ne plus se multiplier. Ça pourrait s’expliquer aussi avec le raccourcissement des télomères. Ces derniers ne sont plus aptes à assurer la multiplication des cellules et ces dernières périssent lentement. Au moment où les télomères sont encore longs, l’organisme pourrait se battre tant bien que mal contre ces maladies. Les lymphocytes ont encore un nombre élevé et ils empêchent l’envahissement des mauvaises cellules. Mais sans la multiplication cellulaire, notre organisme devient de plus en plus faible jusqu’à ce qu’il renonce à se battre.

L’enzyme antivieillissement

L’enzyme est une substance organique agissant dans les changements physiques en tant que catalyseur ou inhibiteur. Naturellement, ce sont les cellules vivantes qui les produisent afin d’inhiber les mauvaises actions des organismes étrangers introduits dans notre corps ou bien favoriser les processus utiles au bien être de notre corps. Cependant, des chercheurs scientifiques ont réussi à en élaborer afin d’arrêter le vieillissement des cellules humaines. Le télomérase, l’enzyme en question, agit en tant que catalyseur du rallongement des télomères à chaque division cellulaire qu’ils procèdent. Ce processus évite alors le raccourcissement de ces dits télomères et offre à la cellule la possibilité de se diviser constamment. Avec des divisions cellulaires constantes, l’organisme humain resterait toujours jeune. Toutefois, n’oubliez pas que suivre une alimentation saine, pratiquer régulièrement des sports, agir avec modération ou encore avoir une tempérance sévère restent les meilleurs moyens de rester jeune et en bonne santé.

Laisser un commentaire