• Des remèdes de grand-mère pour soulager la migraine

    Les migraines ne sont pas simplement un mal de tête grave, elles font partie d’une affection neurologique et présentent souvent d’autres symptômes, tels que la nausée, le vomissement, les picotements ou engourdissements dans les mains ou les pieds de même que les changements visuels, la sensibilité au son, à la lumière ou à l’odorat.

    Les migraines peuvent être une maladie chronique qui peut avoir un impact sur la vie quotidienne de certaines personnes. De nombreux médicaments sont utilisés pour traiter et prévenir les migraines. Mais certaines personnes préfèrent utiliser des traitements naturels comme alternative ou comme complément au traitement médical. Ci-après, nous allons vous présenter quelques remèdes naturels que vous pourrez adopter face aux migraines.

    L’acupression

    Le traitement par acupression peut aider à soulager certains symptômes de la migraine. L’acupressure implique l’application d’une pression sur des parties spécifiques du corps. On pense que la stimulation de points spécifiques du corps de cette manière libère les tensions musculaires et soulage la douleur. 

    L’alimentation

    De nombreuses personnes souffrant de migraines remarquent que certains aliments peuvent les déclencher. Les aliments déclencheurs de migraines comprennent souvent les aliments transformés, le vin rouge, l’alcool, le chocolat et les boissons contenant de la caféine. Etre conscient de ce qui pourrait déclencher une migraine est essentiel. Changer le régime alimentaire ou les habitudes alimentaires pour éviter les aliments déclencheurs peut aider à prévenir les migraines à l’avenir.

    Les huiles essentielles

    Les huiles essentielles sont souvent utilisées comme remèdes naturels pour soulager la migraine. La lavande est une huile essentielle souvent recommandée comme remède contre le stress, l’anxiété et les maux de tête. En effet, des études ont montré qu’une inhalation d’huile de lavande permettait de réduire la gravité des migraines chez certaines personnes. Les résultats sont encourageants, mais des recherches supplémentaires utilisant des échantillons plus grands sont nécessaires.

    Le gingembre

    Une étude menée en 2014 auprès de 100 patients comparait l’efficacité de la poudre de gingembre au sumatriptan, un médicament couramment utilisé contre la migraine. Les chercheurs ont découvert que l’efficacité du gingembre était statistiquement comparable à celle du sumatriptan et que les utilisateurs étaient tout aussi disposés à poursuivre l’un ou l’autre traitement.

    Un avantage certain pour les personnes souffrant de migraines est que l’utilisation du gingembre ne peut pas nuire et qu’en dehors d’une allergie existante, il n’y a pas d’effets secondaires à son utilisation.

  • Prendre soin de soi tout en gérant sa vie de famille

    Prendre soin de soi est tout un art?! Les mamans qui jonglent entre leur vie familiale et professionnelle le savent trop bien surtout en région Parisienne. Il n’est pas facile d’avoir un moment pour se ressourcer, manger sainement ou bien gérer son stress. Nous avons la solution sur mesure pour vous : solliciter les services d’une garde d’enfants à Paris 14ème pour commencer à bien prendre soin de soi?! Cela concerne alors votre corps, votre esprit et votre âme. Une fois que vous avez trouvé l’équilibre, vous allez être plus organisé, plus détendu et plus épanoui.

    Être parent, c’est du sport

    Maman comblée, jeune maman ou working girl?? Vous connaissez bien les rituels des nuits blanches, les rendez-vous chez le médecin ou l’entretien avec la directrice de l’école, les courses, les réunions familiales, etc. La liste est longue et elle semble interminable. Courir partout et être sur tous les fronts, ce sont des exercices au quotidien. Vous aimerez pourtant vous défouler ou retrouver votre silhouette après l’arrivée de votre petit ange. La capitale regorge de salle de sport et de fitness. Les agences proposent des offres de garde d’enfants intéressantes. Pendant que vous vous entrainez, un intervenant se charge de récupérer vos bouts’chou à l’école, les aider à faire leur devoir ou en bonus faire votre repassage.

    Prête pour un rendez-vous bien-être

    Vous avez passé une semaine assez chargée et vous rêvez d’un massage dans un salon de bien-être. Faites appel à une baby-sitter afin de vous libérer quelques heures de détente. Votre stress sera réduit, car vous libérez les tensions du quotidien. Vous serez complètement détendu pour profiter de votre week-end en famille. Un sommeil réparateur et une meilleure circulation sanguine figurent parmi les bienfaits du massage. Il est conseillé de bien apprécier chaque seconde de votre séance. L’idée est de prendre soin de vous pour mieux gérer votre vie familiale. Sereine, vous entamez la prochaine semaine avec plus d’enthousiasme et de bonne humeur.

    Prendre soin de soi pour améliorer son image

    Vous êtes bien partie pour vous relaxer, alors pourquoi vous arrêtez en si bon chemin. Nombreux salons de bien-être proposent plusieurs offres à leur clientèle. En ayant toujours recours à une garde d’enfants, vous aurez même le temps de valoriser vos atouts en passant par le cap relooking. Il est ici aussi question de développement personnel, car vous prenez soin de vous tout en soignant votre image de mère de famille. Si vous êtes bien dans votre peau, chaque membre de votre famille profite de votre joie de vivre au quotidien.

  • Devriez-vous exercer comme une femme enceinte ?

    Pregnant woman holding ultrasound examination picture in front of her round belly, isolated on white background

    L’éternelle question, s’entraîner ou ne pas faire d’exercice pendant la grossesse ? Depuis des temps immémoriaux, les femmes ont beaucoup travaillé et ont travaillé pendant leur grossesse. Que la formation soit bonne ou pas est une discussion en soi. Cependant, de nombreuses recherches démontrent qu’exercer une activité physique pendant la grossesse n’est pas dangereux, à condition que vous écoutiez toujours votre corps, quel que soit le type d’exercice que vous effectuez.

    Ceux qui appartiennent à l’école légèrement plus traditionnelle sont probablement des opposants à la formation à la grossesse. On croit que le corps doit se reposer plus que jamais pendant la grossesse, que la moindre contrainte peut l’endommager, etc. Ensuite, il y a le deuxième extrême où  les exercices qui mettent l’accent sur le renforcement du plancher pelvien et du dos sont très importants, car ils aident pendant la grossesse, l’accouchement, la récupération et la nouvelle vie maternelle.

    Si vous choisissez d’exercer en tant que femme enceinte, nous vous suggérons de vous entraîner autant que possible avec votre propre poids et des outils tels que des élastiques et des poids plus légers. Il ne faut pas entraîner quoi que ce soit qui vous fait « arrêter de respirer », comme l’exercice isométrique. Les exercices qui mettent l’accent sur le renforcement du plancher pelvien et du dos sont très importants, car ils aident pendant la grossesse, l’accouchement, la récupération et la nouvelle vie maternelle. Il est également important que vous vous entraîniez en fonction de votre situation personnelle. Si vous ne suivez jamais d’entraînement en force, il n’est peut-être pas très intelligent de commencer dès maintenant à lever des déchets, mais de choisir une forme d’entraînement moins lourde, comme la marche, pour continuer.

    Écoutez votre corps. Quand vous êtes enceinte plus que jamais.

    Que pratiquer quand vous êtes enceinte ?

    Tout au long de la grossesse, vous devez penser à trois choses: renforcer le torse, le plancher pelvien et préparer le corps à la naissance et aux premiers mois de la vie de mère.   Les bébés sont plus lourds qu’on ne le pense et la vie quotidienne d’une nouvelle mère devient un peu plus lourde à moins que les muscles ne soient préparés et forts. Par conséquent, votre entraînement à la grossesse doit être basé sur des exercices répétés lorsque vous êtes la nouvelle maman, tels que la fente, les squats et diverses blessures aux racines et pressions.


    Certaines périodes seront plus difficiles à entraîner que d’autres et vous ne devriez pas non plus vous entraîner en tant que femme enceinte. Le premier trimestre est le plus difficile à cet égard. Vous serez probablement fatigué ou nauséeux, ou les deux. Le corps veut alors se reposer et c’est ce que vous devriez faire. Ne vous forcez pas à la gym, mais laissez votre grossesse s’immiscer et votre corps s’y habituer.

    Le deuxième trimestre est optimal pour l’exercice. Ici, la plupart des gens se sentent plus normaux pendant leur grossesse et vous êtes tous les deux très mobiles et capables de vous absorber. Vous avez également assez d’énergie et votre estomac n’est pas trop gros pour vous gêner. C’est pendant cette période que la plupart des gens choisissent de faire de l’exercice pendant leur grossesse.

    Au cours du troisième trimestre, il peut devenir assez lourd. Ensuite, il est particulièrement important de pratiquer la posture et de ne pas exécuter d’exercices sur le ventre. Travaillez encore plus pour renforcer le plancher pelvien, le tronc et préparer le corps pour l’accouchement. Évitez les exercices de saut et autres activités qui sollicitent trop le bassin.

    Que faut-il prendre en compte lors de l’exercice pendant la grossesse ?

    Ne vous entraînez pas lorsque le corps ne le dit pas. Si vous ne vous sentez pas bien, si vous avez le vertige, si vous êtes essoufflé, si vous avez des contractions ou si vous saignez, le corps vous dit : écoutez.


    Tout type d’exercice compte. Tu n’aimes pas être à la gym ? Courez des promenades ou travaillez à la maison. Tout ce que vous faites pendant l’entraînement, calme et intense, vaut mieux que de rester silencieux pendant la grossesse.
    Le centre de gravité central du corps change lorsque vous êtes enceinte. Ne soyez donc pas trop vite. Prenez-le avec soin pour éviter les vertiges.
    Ne soyez pas trop chaud pendant le rythme ou l’exercice dans des environnements chauds et assurez-vous de toujours boire suffisamment d’eau.

    Les médecins, comme gynécologue ennasr, peuvent donc vous conseiller sur les exercices pendant la grossesse.

  • Les différents types de tensiomètres

    Comme vous le savez probablement déjà, le tensiomètre est l’appareil qui sert à mesurer la tension artérielle d’un individu. Il est toujours intéressant d’en avoir un chez soi ; d’autant plus si vous avez dans votre entourage quelqu’un souffrant d’hypo ou d’hypertension ; ou encore de maladie cardio vasculaire. Il existe plusieurs variétés de tensiomètres. De ce fait vous devrez donc faire un choix dans la gamme variée qui s’offre à vous. Pour vous faciliter la tâche, nous vous proposonsde découvrir les différents types de tensiomètres que vous pouvez trouver dans les points de ventes adéquats. Pour plus de précisions sur les meilleurs modèles de chaque catégorie, nous vous invitons à consulter le site https://www.mon-tensiometre.com/spécialisé sur le sujet.

    Les principaux types

    Autrefois, il n’y avait qu’un seul principal type de tensiomètre : Le tensiomètre manuel. Avec les progrès scientifiques, on a assisté à l’apparition du tensiomètre électronique. Ces deux variétés constituent ainsi les 2 principales catégories. Il s’agit en fait des grands ensembles dans lesquels tous les sous-types se rangent.

    Le tensiomètre manuel, plus ancien, nécessite une certaine connaissance de la médecine. Il faut savoir ausculter en utilisant un stéthoscope pourdétecter les bruits de Korotkov. Le modèle électronique est donc venu mettre fin à cette gymnastique. En effet, celui-ci ne nécessite aucune connaissance dans le domaine.

    Les différents tensiomètres manuels

    Commençons par les tensiomètres classiques ou manuels. Dans cette catégorie on retrouve deux types de tensiomètres notamment le modèle Manobrassard et le type manopoire.

    Le tensiomètre manobrassard

    Ce modèle classique est constitué de trois parties dont Un brassard, un tube et une poire. Pour l’utiliser vous n’avez qu’à hisser le brassard au bras de l’individu et exercer une pression sur la poire pour pomper de l’air. Ici le risque d’endommager le dispositif de mesure est très réduit. En effet cet élément est intégré au brassard et ainsi on le fixe plus facilement. Alors on n’a rien à craindre en cas de choc.

    Le type manopoire

    Il présente des caractères similaires au modèle manobrassard. Il est lui aussi équipé d’un brassard, d’une poire et d’un tube. Sa particularité est le fait qu’il possède un boitier qui contient l’appareil de mesure. Ainsi l’utilisateur peut lire ou relever les valeurs plus facilement. En plus, son brassard est adapté à plusieurs tailles. De ce fait on peut l’utiliser autant sur un adulte que sur un enfant.

    Ce sont donc ces deux variétés qui constituent la catégorie manuelle. Jetons à présent un coup d’œil aux tensiomètres plus récents.

    Les tensiomètres électroniques

    Alors en ce qui concerne la nouvelle génération de tensiomètre, il existe aussi deux catégories. Il s’agit plus précisément du tensiomètre électronique au poignet et le tensiomètre électronique au bras.

    Le tensiomètre au poignet

    A la différence des autres types, ce modèle se place au poignet du patientgrâce à un brassard qu’on pourrait appeler bracelet. Ce que l’on remarque en premier chez lui c’est sa taille qui est très réduite. De ce fait il est plus maniable et transportable. Il est doté d’un petit boitier pour contenir à la fois l’écran, l’appareil de mesure et le gonflage.  Ce modèle est plutôt pratique. En effet le patient n’aura pas besoin d’enlever sa chemise pour se faire consulter.

    Le tensiomètre au bras

    Tout comme le précédent, le tensiomètre électronique au bras est lui aussi doté d’un boitier connecté à un brassard. Mais contrairement à l’autre, il se place au bras tout comme les modèles manuels. Il fournit un écran un peu plus large ce qui améliore la visibilité de l’utilisateur.  Le petit plus c’est qu’il émet moins d’erreurs en cas de mauvaise position du bras lors de la prise de tension.

    Vous connaissez désormais les différents types de tensiomètres qui se trouvent sur le marché. Sachant que, d’après le FRHTA (fondation de recherche sur l’hypertension artérielle) 25% de la population des plus de 35 ans est traitée pour un problème d’hypertension, il ne fait aucun doute que ce type d’appareil est très utile à beaucoup de monde. Il vous appartient désormais de choisir parmi ces différents modèles celui qui répond à vos attentes.