Etablir un bon équilibre entre le rapport oméga 6 et oméga 3

Vous savez parfaitement que les éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l’organisme se trouvent en grande partie dans les alimentations. Parmi eux, il y a les éléments gras. Si certains sont considérés comme nocifs pour la santé telle que les acides gras saturés, d’autres sont impérativement essentiels. Ce sont les acides gras insaturés. Entre les différents types de ces derniers, les oméga 6 et les oméga 3 jouent des rôles si importants. Or, l’organisme ne peut pas les synthétiser. Donc, vous devez les puiser dans les alimentations. Cependant, il faut établir un bon équilibre entre ces deux types d’acides gras afin de pouvoir bénéficier de leurs bienfaits.

A quoi servent réellement les oméga 3 et les oméga 6 ?

Que ce soient les oméga 3 que les oméga 6, ils font partietous des acides gras polyinsaturés. Ils sont des éléments gras essentiels à l’organisme. Les premiers types peuvent prévenir les maladies cardiovasculaires et contribuent au bon fonctionnement du système cardiovasculaire. Ils participent également à la régulation du cholestérol en augmentant le bon cholestérol tout en diminuant le mauvais. L’équilibre nerveux et les fonctions cognitives sont bien assurés grâce aux oméga 3. Ils assurent alors le bon fonctionnement du cerveau au quotidien. Ils sont aussi importants durant la grossesse pour garantir le bon développement de l’embryon. Dans ce cas, les oméga 3 sont alors des éléments cruciaux pour l’organisme. Suivez ce lien pour en savoir plus.

Quant aux oméga 6, ils ont aussi des superpouvoirs au niveau de l’organisme. De nombreuses études ont pu démontrer qu’ils peuvent également diminuer le taux de mauvais cholestérol de manière significative. En outre, ils agissement dans la structuration des membranes cellulaires. Et le plus important, c’est qu’ils participent à la transformation de l’acide α-linoléique (l’un des oméga 3) en acide éicosapentanoïque (EPA) puis en acide docasahaxanoïque (DHA).

Pourquoi faut-il établir un bon équilibre entre les oméga 6 et oméga 3 et comment ?

Si ces deux types d’acides gras possèdent plus d’importance au niveau de l’organisme, il faut quand même établir un bon équilibre entre les deux. En effet, un excès d’oméga 6 empêche la bonne assimilation des oméga 3. Un ratio optimum est de 5 oméga 6 pour 1 oméga 3. Or, avec le mode d’alimentation actuel, ce rapport a tendance à s’élever à 10 oméga 6 pour 1 oméga 3. La cause, c’est que la majorité des personnes consomme plus d’alimentation riche en oméga 6 qu’en oméga 3.

Afin d’établir un bon équilibre entre ces deux types d’acide gras, mieux vaut multiplier la consommation des produits riches en oméga 3 tout en limitant ceux des oméga 6. Parmi les aliments renfermant des oméga 3, les poissons gras sont les plus riches en cet élément. En moyenne, vous pouvez les consommer deux fois par semaine. Outre cela, il y a aussi les divers oléagineux tels que les amandes, les noix, les graines de courges. Les œufs, les épinards, les germes de blé, les graines de lin et l’huile de colza renferment plus de ces acides gras.

Laisser un commentaire