• Les bienfaits du sexe sur la santé

    Le sexe et la sexualité font partie de la vie. Outre la reproduction, le sexe c’est aussi une question d’intimité et de plaisir. L’activité sexuelle, les rapports sexuels ou la masturbation peuvent offrir de nombreux avantages surprenants pour tous les aspects de votre vie. Cependant, la question que l’on se pose c’est : comment le sexe peut-il profiter à votre corps ? Découvrons les réponses dans ce qui suit.

    Quels sont les avantages d’une vie sexuelle épanouie sur la santé physique et psychique ?

    Selon les études, le sexe peut être un bon exercice cardiovasculaire dans les hommes et les femmes plus jeunes. Bien que le sexe ne soit pas un exercice physique suffisant en soi, il peut être considéré comme un exercice léger. Certains des avantages que vous pouvez obtenir du sexe incluent:

    • abaissement de la pression artérielle
    • brûleur des calories
    • amélioration de la santé cardiaque
    • renforcement des muscles
    • réduction des risques de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’hypertension
    • augmentation de la libido

    Les personnes ayant une vie sexuelle active ont tendance à faire de l’exercice plus fréquemment et ont de meilleures habitudes alimentaires que celles qui sont moins actives sexuellement. La forme physique peut également améliorer la performance sexuelle en général à condition d’adopter des techniques pouvant pimenter sa sexualité.

    Une vie sexuelle épanouie pour améliorer son système immunitaire, de quoi être en bonne santé

    Dans une étude sur l’immunité chez les personnes vivant une relation amoureuse, les personnes ayant des rapports sexuels fréquents (une à deux fois par semaine) avaient plus d’immunoglobuline A (IgA) dans leur salive. Les personnes ayant des rapports sexuels peu fréquents (moins d’une fois par semaine) avaient significativement moins d’IgA. L’IgA est l’anticorps qui joue un rôle dans la prévention des maladies et constitue la première ligne de défense contre le papillomavirus humain. Cepandant, l’anxiété et le stress peuvent éventuellement annuler les effets positifs du sexe.

  • Tout savoir sur la greffe de cheveux

    Ca y’est vous avez décidé de vous battre contre votre perte de cheveux, et vous avez opté pour la greffe de cheveux. La greffe de cheveux est une opération chirurgicale qui se déroule sous anesthésie locale et consiste à prélever des follicules pileux à l’arrière de la tête pour les réimplanter sur les zones à problèmes. Cette intervention peut être pratiquée sur les hommes comme sur les femmes, âgés d’au moins 30 ans jusqu’à 85 ans, affichant une bonne santé et ayant des cheveux suffisamment denses sur la zone donneuse. Selon la gravité du mal le spécialiste peut organiser le traitement en une ou plusieurs séances, pendant une séance on peut transplanter jusqu’à 4000 greffons, soit plus de 6 000 cheveux au total. La greffe de cheveux n’est pas douloureuse, du fait de l’anesthésie locale pendant l’opération, vous ressentirez une petite gêne, mais rien de douloureux. Dépendamment de la technique utilisée et de la quantité de greffons implantés, l’opération peut être plus ou moins longue. Comptez 2 heures approximativement pour une implantation de 350 greffons et entre 3 et 4 heures pour 700 greffons.

    Le greffe de cheveux c’est quoi ?

    Lorsque vous avez des cheveux sur le dessus de la tête, ces derniers ne sont pas rasés afin d’implanter les greffons. Les greffons sont implantés entre les cheveux existants et permettent de donner plus de densité à la chevelure. Avec les greffes de cheveux, les risques de contamination, de rejet ou d’infection sont inexistants puisque les cheveux proviennent de votre tête et le matériel utilisé est stérilisé à chaque usage, ou il est carrément à usage unique. Vous pouvez penser que vous serez hospitalisé après une greffe de cheveux, mais non en général les patients rentrent chez eux dès la fin de l’intervention. La seule recommandation est de se faire accompagner si l’on doit conduire sur une longue distance. Il en est de même pour les voyages en avion, ils ne sont pas proscrits après une greffe de cheveux.

    Les étapes d’un projet de greffe capillaire 

    Après l’intervention de greffe de cheveux, vous devrez prendre des médicaments pendant environ 5 jours, mais cela ne vous empêchera pas de reprendre vos activités habituelles dès le lendemain. Même les activités sportives peuvent être reprises le lendemain, avec quelques précautions tout de même, évitez les sports violents, et surtout la natation pendant une quinzaine de jours. Vous pourrez vous remettre au shampoing deux ou trois jours après l’intervention. Aucun entretien particulier n’est nécessaire après l’intervention, la méthode étant naturelle vous n’avez pas besoin de lotions ou de produits spéciaux. Si vous faites déjà usage d’une lotion capillaire, vous pourrez reprendre son utilisation deux semaines après l’intervention. Il en va de même pour les produits à base de Minoxidil. Voilà quelques informations qui pourront vous rassurer sur le déroulement et l’après-greffe de cheveux. Avec cela vous êtes prêt à faire face à cette opération et vous savez désormais à quoi vous attendre. Une fois de plus tout dépend de l’ampleur de votre calvitie, moins elle est étendue, moins de temps et de greffons l’opération demandera.

  • Les différentes matières des vêtements de randonnée

    Les fabricants de vêtements de randonnée disposent d’un large choix matières textiles pour la confection des différentes tenues. Ce sont des sélections de tissus toujours plus raffinées pour assurer une isolation optimisée contre le froid et une respirabilité intelligente en temps de chaleur. Ces critères sont essentiels pour la pratique des activités physique en extérieur, en été comme en hiver.


    Bien choisir la matière de ses vêtements de randonnée



    Il ne fait pas toujours beau dehors. En conséquence, il est utile de choisir des matières qui vous protégeront des éléments, quelle que soit la saison. Bien se protéger, c’est se garantir un moment de randonnée agréable en pleine nature. On distingue donc :



    Les matières naturelles



    Aujourd’hui, les fabricants de vêtements de randonnée cherchent à produire tout en en respectant l’environnement. La proportion des tenues « éco-responsables » proposées grandit donc d’année en année. Le coton bio par exemple, est connu pour maintenir une bonne fraîcheur de la peau, mais il sèche lentement une fois mouillé. C’est une matière confortable, idéale par temps sec et chaud. Lorsqu’ils sont en laine mérinos (non traitée chimiquement), les vêtements tiennent plus au chaud et évacuent mieux la transpiration que le coton. Naturellement antibactérienne et anti-odeurs, la laine mérinos est fine et légère, ne gratte pas et se lave à 30°C. Il faut préciser que la veste softshell homme réunit précisément toutes ces qualités.

    Le duvet est la matière naturelle qui présente le plus un excellent rapport chaleur et poids. Toutefois, il perd ses qualités isolantes dès qu’il est mouillé, et sèche lentement. Le duvet est cher et pas facile d’entretien. Par ailleurs, il existe de nouvelles matières comme le chanvre, le bambou, la noix de coco qui entrent aussi dans la composition des vêtements de randonnée.



    Les matières synthétiques



    L’élasthanne et le polyester et sont les matières synthétiques les plus utilisées pour la fabrication des vêtements de sport. La raison est qu’elles sont bien résistantes et surtout hydrophobes. Dans la gamme des vêtements synthétiques, vous trouverez en général des polyesters recyclés. Pour les collections d’été, ils sont utilisés pour confectionner des coupes amples qui permettent à l’air de circuler aisément dans les vêtements, donnant ainsi une sensation de fraîcheur au randonneur. L’avantage des matières synthétiques est qu’elles sont ultralégères, durables dans le temps, bon marché et offrent un séchage rapide du vêtement. Par contre, elles doivent être lavées tous les jours, car retiennent facilement les odeurs corporelles.


    Les matières hybrides



    De nombreux fabricants procèdent aujourd’hui au mélange des matières pour élaborer des vêtements légers et plus isolants qui assurent les meilleurs rapports qualité/prix. Ils expérimentent toutes sortes de combinaisons : la laine et le synthétique, le coton et la laine, le modal et le synthétique, le Tencel et la laine … Le but poursuivi par ces procédés de fabrication est d’apporter plus de solidité à des fibres de tissus initialement fragiles, plus de confort et d’imperméabilité. Comme dans le cas d‘une veste softshell homme. Avantages : vous avez une matière au meilleur prix, plus résistante, plus antibactérienne et plus légère.