Comment maîtriser ses émotions pour vaincre sa timidité ?

La timidité est un trouble émotionnel qui se traduit par une angoisse excessive, une sensibilité au jugement par les autres, une faible estime de soi et un manque de confiance en soi. Elle se manifeste sur le plan physiologique et psychologique et s’installe comme un handicap quotidien qui paralyse la vie des personnes timides, notamment, dans leurs échanges avec autrui.

Alors comment agir pour contrôler les émotions négatives ? Et quels sont les traitements envisagés pour vaincre la timidité ?

Identifier vos complexes

Le premier pas consiste à définir vos émotions. Il est vraiment indispensable d’identifier clairement les signes d’anxiété, afin d’atteindre l’état de relaxation escompté. Toutefois, cela n’est pas toujours évident, surtout en situation de stress. Notamment, vous pouvez être dans état d’angoisse extrême, de telle sorte vous n’arrivez pas à comprendre ce qui vous arrive. Donc, vous devez travailler sur ce point, pour atteindre ce niveau de conscience. Vous pouvez alors vous inscrire sur des forums et des sites de rencontres. Plus de détails, cliquez ici.

Comment agir suite à l’apparition des premiers symptômes de timidité ?

L’anxiété engendrée par une interaction sociale, un jugement ou un regard négatif (qui peut vous impacter de façon négative), se manifeste par ces symptômes : sueur, sensation de chaleur ou de froid, accélération du rythme cardiaque, palpitations, sensation d’inquiétude, rougeurs, sensation d’étouffement, altération de voix, nausées, tension musculaire, tremblements, sécheresse buccale, picotements dans les membres.

Face à ce constant, vous ne devez pas lever haut les mains, par contre, vous devez adoptez les bons réflexes : respirer, prendre le risque d’être rejeté et vous montrer tel que vous êtes (même avec vos faiblesses).

Par exemple, si vous sentez que vous rougissez et vous essayez de le cacher, vous n’allez qu’aggraver la situation. Donc mettez-vous à l’aise et acceptez le fait que ce soit une réaction normale, par exemple suite à la rencontre d’une personne inconnue. De ce fait, le rougissement disparaitra tout naturellement.

Il est donc important de s’adapter à votre émotion et la contrôler afin de vous sentir mieux relaxé et vous débarrasser de votre blocage. Essayez d’adoptez un regard positif sur vous-même et prenez l’initiative de vous exprimer sans complexes.

Des traitements utiles pour lutter contre la timidité

La thérapie comportementale est un traitement très efficace qui aide le timide à identifier complexes et ses frustrations. Elle est adaptée à tous les âges et elle est d’une grande aide pour affronter progressivement les situations embarrassantes d’angoisse et de gêne. A cet effet, le thérapeute met l’accent sur les origines effectives de la timidité, plutôt que les causes inconscientes, afin de vous aider à éviter les situations qui vous inhibent et qui renforcent votre attitude craintive.

Vous pouvez bénéficier d’un autre remède très bénéfique qui est le sport. Le fait de pratiquer une activité sportive se montre comme un moyen d’échanges avec les autres. Ce qui vous permet de lutter contre l’isolement.

Du point de vue médicaments, il n’existe pas de traitement spécifique contre la timidité. Toutefois, on peut vous renseigner sur certains médicaments pour atténuer un peu les manifestations de la timidité.

Les rencontres virtuelles : une bonne alternative pour créer des liens sociaux

Les personnes timides éprouvent souvent une difficulté à établir des relations étroites avec les autres et même à nouer une relation amoureuse. Dans cette intention, les rencontres virtuelles offertes par les sites et les applications de rencontres comme thegaychat.com les aident parfaitement à entrer en contact avec plusieurs membres et communiquer tout confortablement en ligne.

Grâce à la rencontre virtuelle vous pouvez approcher plus facilement la personne qui attire votre attention. Derrière votre écran, vous pouvez dépasser tous vos peurs et vos troubles et de discuter plus à l’aise avec elle.

Laisser un commentaire