Le point sur le bridge dentaire

Le bridge ou pont dentaire est une prothèse dentaire fixée sur les dents voisines pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Il permet d’éviter les handicaps que peuvent occasionner l’absence de dents notamment sur le plan fonctionnel, phonétique et esthétique. Avant sa mise en place, le chirurgien-dentiste se trouve obliger de dévitaliser et de soigner les dents piliers en mauvais état pour que la fausse dent puisse tenir solidement à la mâchoire du patient.

Le point sur le bridge dentaire.

Les différents types de bridges dentaires

Avant toute chose, il est à savoir qu’il existe 4 types de bridges dentaires. Tout d’abord, il y a ce qu’on appelle le bridge conventionnel qui est utilisé pour remplacer une ou plusieurs dents et qui est posé après le meulage ou la dévitalisation des dents piliers.

Ensuite, il y a le bridge collé qui sert à remplacer une seule dent manquante et qui est fixé à l’aide d’un ciment sur le bord intérieur des dents adjacentes.

L’autre type de bridge est le bridge sur implants. Celui-ci est utilisé lorsqu’il n’y a pas de dents qui peuvent servir de piliers aux alentours et il est fixé sur des implants dentaires qui jouent le rôle des dents piliers manquantes.

Enfin, il y a le bridge complet qui ressemble presque au dentier. Celui-ci remplace effectivement l’ensemble des dents du haut ou l’ensemble des dents du bas et il constitue une solution plus économique et plus fonctionnelle que le bridge sur implants.

La pose d’un bridge dentaire

La pose d’un bridge dentaire peut s’effectuer en trois étapes. Pour commencer, le dentiste doit tout d’abord soigner la zone où devrait se trouver le bridge et tailler les dents voisines qui vont faire office de piliers.

Ensuite, il doit réaliser une empreinte dentaire pour faire fabriquer le bridge par un prothésiste. Pour cela, il va utiliser une sorte de pâte et il va fixer celle-ci sur la mâchoire du patient pour modéliser sa future prothèse.

Enfin, le dentiste doit assurer la pose du bridge dentaire. Cette étape dure généralement moins d’une heure et elle se termine par la vérification de la fixation du bridge et de l’imbrication des dents entre elles.

Les avantages d’un bridge dentaire

Comme la pose d’un bridge dentaire, la pose d’un implant dentaire est également effectuée par un chirurgien-dentiste, mais elles ne présentent pas les mêmes avantages. Le bridge est effectivement beaucoup moins cher et mieux remboursé par la Sécurité Sociale.

Il ne requiert que quelques rendez-vous chez le dentiste et il fait partie des traitements moins invasifs et plus rapides. Sur le plan esthétique, il dispose de teintes très proches de celles des vraies dents. Ce qui permet donc au patient de retrouver un beau sourire.

Laisser un commentaire