• Fruit à noyau : perdre du poids avec les fruits à noyaux

    Perdre du poids est synonyme de suivre un régime alimentaire. Un régime alimentaire peut se présenter sous des formes diverses. Parmi celles-ci figure le régime végétalien. Une recette végétalienne inclut végétaux, c’est-à-dire légumes et fruits. Mettons l’accent sur les fruits.Les fruits se déclinent sous des différents types. Les fruits à noyaux en font partie. Quel fruit à noyaumanger pour perdre des kilos ?

    La pêche, un fruit à noyauoriginaire de chine

    Ayant comme nom scientifique Prunus Persica, la pêche est un fruit à noyau considéré comme un aliment minceur complet. Presque toutes les compositions nutritionnelles nécessaires pour perdre du poids se trouvent dans ce fruit à noyau.

    Dans une portion de 100g, on retrouve par exemple une bonne dose de minéraux. Ces minéraux se répartissent en 197mg de potassium, 12mg de phosphore, 0,14mg de zinc, 0,047 de manganèse et 0,11mg de fer. Comme on doit le savoir, les matières minérales sont des nutriments indispensables dans le cadre d’un régime alimentaire perte de poids. Encre dans une pièce de pêche de 100g, on a 0,93g de pectine, 0,09g de lipides et 0,7g de protéines.

    La pectine est une composition nutritionnelle qui contribue énormément à perdre du poids. En effet, elle procure de la satiété. Ladite satiété se prolonge à longueur d’une journée entière. La bonne conséquence de cette satiété prolongée repose sur l’élimination in extenso des envies aux fringales.

    L’olive, un aliment originaire de l’Europe du sud

    Rejoignant la famille des Oléacées, l’olive reste encore méconnue d’un certain nombre des humains de la planète terre.Tout comme la pêche, l’olive est un fruit à noyau contenant presque toutes les valeurs nutritives qu’il faut pour maigrir.

    Une portion de 100g recèle une vitamine C de 0,9mg, une vitamine B1 de 0,003mg, une vitamine B2 de 0,037mg, une vitamine B5 de 0,015mg et une vitamine B6 de 0,009mg. Les vitamines restent des nutriments essentiels pour perdre des kilos. Elles apportent de l’énergie et aident à éviter qu’on ait l’estomac qui gargouille. Une olive de 100g comporte 80g d’eau, ce qui fait d’elle un aliment suffisamment rassasiant.

    Elle regorge aussi de 0,1g de lipides. Tous les éléments minéraux se trouvent dans l’olive. L’huile d’olive, huile extraite du même fruit, est l’huile la plus connue de tous les temps. Elle réserve une grande part de propriétés médicinales, et aussi amincissantes.

    L’abricot, un fruit à noyau d’origine arménienne

    Connu sous le nom scientifique de Prunus armeniaca, l’abricot fait partie de la famille des Rosacées. Ce fruit à noyau est issu d’un arbre appelé abricotier. Tous abricots ne disposent pas de la même couleur. Certains affichent un orange intense, d’autres sont en jaune-orange, et certains d’autres en rouge-orangé. Il peut même arriver que certains abricots soient en vert.

    C’est la chlorophylle en eux qui font l’objet de leur verdâtre. Les abricots de couleur orange abritent une dose assez élevée de bêta-carotène. Les points communs des abricots reposent sur les nutriments à part la bêta-carotène, pour ne citer que la vitamine C et les vitamines du groupe B.

    Dans un abricot de 100g, ces vitamines B se répartissent en vitamine B1 de 0,03mg, en vitamine B2 de 0,04mg, en vitamine B3 de 0,04mg, en vitamine B5 de 0,24mg et en vitamine B6 de 0,054mg. Outre les glucides, les protéines et les minéraux, un abricot de 100g comporte un taux de plus de 86g d’eaux. Ce qui fait de lui un fruit à noyau assez rassasiant, tout comme la pêche et l’olive.

    À retenir :

    Pêche, olive, abricot, ces trois fruits sont les fruits à noyau qu’il faut intégrer dans des régimes végétaliens. Pourtant, il existe encore d’autres fruits à noyau pouvant faire l’objet des régimes minceur. Pour cela, on a le longane, le litchi, la prune, la cerise, l’arbouse, le jujube, la sapotille, etc.