• Comment avoir de jolies boucles ?

    Vous cherchez un appareil performant qui peut vous offrir de très jolies boucles ? Eh bien, essayez le fer à friser automatique. Celui-ci fait partie des technologies de pointe du moment et il convient aussi bien aux cheveux secs qu’aux cheveux gras ou normaux. Il est vrai qu’il est surtout utilisé dans les salons de coiffure, mais rien ne vous empêche de vous en servir également chez vous pour bénéficier d’un résultat similaire en quelques minutes.

    Utiliser un fer à friser automatique

    Pour obtenir des ondulations qui tiennent plus longtemps, opter pour le nouveau fer à friser automatique proposé sur https://beauty-institut.fr/. Ce dispositif vous permet de réaliser des boucles rapidement et sans effort et il peut être réglé en fonction de votre type de cheveux.

    Il vous permet aussi d’adopter différentes coiffures en vous laissant choisir la forme de vos boucles : serrées, souples, balayées … et il propose un système d’arrêt automatique qui vous permet de l’utiliser sans vous brûler.

    Par ailleurs, ce boucleur automatique peut aussi vous garantir des boucles brillantes et douces grâce à sa fonction ionique et il est très pratique car il vous laisse choisir le sens de rotation (droite, gauche ou alternée).

    Opérer sur des cheveux propres, secs et démêlés

    Pour votre information, la température maximale de ce fer à friser automatique est de 240°C et sa température minimale est de 80°C. Ce qui ne risque donc pas d’abîmer vos cheveux.

    Toutefois, il vous est quand même conseillé de toujours l’appliquer sur des cheveux propres, secs et démêlés pour garantir son efficacité. Puis, tâchez également de bien lire sa notice avant de l’utiliser pour bien connaître toutes ses caractéristiques ainsi que son mode d’utilisation.

    Boucler les cheveux étape par étape

    Normalement, il faut débrancher l’appareil et appuyer pendant deux secondes sur le bouton pour l’activer. Ensuite, il faut choisir la température, la direction de la boucle et la minuterie. Pour continuer, il faut placer une mèche dans la chambre à boucle.

    Puis, il faut maintenir le bouton « démarrer » enfoncé jusqu’à ce que les signaux retentissent. Enfin, il faut retirer le fer pour dégager les boucles et il faut répéter l’opération section par section.

  • Tout savoir sur la greffe de la barbe

    Vous êtes complexé à cause des trous dans la barbe. Vous souhaitez avoir une uniformité et mettre en avant tous les contours de votre visage. La solution pour vous est la greffe de la barbe ! Cette chirurgie esthétique vous permet d’avoir un look plus uniformisé et plus élégant. En savoir plus sur cette pratique dans cet article.

    La greffe de la barbe : qu’est-ce que c’est ?

    Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour faire pousser les poils. La plupart sont des recettes naturelles, des pratiques du quotidien ou des habitudes à prendre. Toutefois, ces solutions ne sont efficaces que pour les personnes ayant des follicules pileux sous la peau. Dans le cas contraire, vous n’avez que pour seule option la greffe de la barbe. Cette technique sert à implémenter les bulbes qui manquent sous vos tissus afin que les barbes puissent efficacement pousser. En effet, la greffe de la barbe repose sur le principe du prélèvement des cheveux à l’arrière de votre crâne, pour ensuite les implanter dans les endroits où les barbes sont absentes. Après cette implantation, les premières barbes qui poussent sont très fines et ne prennent pas tout de suite l’aspect d’une barbe ordinaire. Il faudra donc faire un premier rasage, puis un second avant de pouvoir bénéficier d’une vraie toison. Pour avoir recours à cette pratique, il est important de s’assurer avant tout que vous n’avez pas de follicules pileux sous votre peau. Si en plus de cela vous êtes insatisfait au point de souvent vous complexer à cause de votre pilosité, vous pouvez avoir recours à la greffe de la barbe. Pour cela, il est conseillé de commencer par appliquer les solutions classiques qui existent et attendre d’avoir dépassé la période de puberté, avant d’opter pour cette pratique. Il s’agit tout de même d’une intervention chirurgicale que vous ne deviez pas négliger.

    Comment se déroule une greffe de barbe ?

    Vous avez déjà une idée du fonctionnement de la greffe et des raisons d’opter pour cette chirurgie. Mais avant de passer à l’action, il est important de faire le point sur le budget que vous serez capable d’allouer à cela. En effet, une greffe de la barbe coûte environ 2000 à 6000 €. C’est une intervention chirurgicale qui requiert la présence d’un spécialiste et de matériels adéquats. Il vaut donc mieux en avoir vraiment envie avant de s’y intéresser. Cette intervention dure en moyenne 2 à 3 heures, période durant laquelle le chirurgien peut implanter entre 2000 et 3500 greffons. Ce nombre de greffons est le minimum requis pour avoir une barbe complète. De nombreuses cliniques proposent aujourd’hui cette prestation. Vous n’aurez donc aucun mal à trouver celle qui sera idéale pour s’occuper de vous.

    Quels sont les risques de cette intervention ?

    Bien qu’il soit coûteux et très efficace, la greffe de la barbe présente tout de même des risques qu’il faut prendre en compte. Il s’agit d’une intervention dangereuse comme toutes les greffes d’ailleurs. Le patient court donc des risques d’infection, de douleurs au visage, de forte fièvre, de sensation de gonflement, d’engourdissement, etc. Chez certaines personnes, on peut aussi noter la présence des rougeurs, des croûtes et de l’irritation qui prendront du temps pour guérir. Toutefois, il faut noter que ces effets secondaires sont rares, mais valent la peine d’être précisés. Vous devez donc prendre connaissance de tout cela, ainsi que de nombreux autres risques auxquelles vous pouvez faire face, puisqu’il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive. La greffe de la barbe est une technique à laquelle il faut avoir recours seulement en cas de nécessité. Il est donc conseillé de prendre le temps qu’il faut pour vous en convaincre avant d’opter pour cette solution.
  • C’est quoi une liposuccion du ventre ?

    Un grand nombre de personnes souffre de surcharge graisseuse abdominale. Hérédité, régime alimentaire, hygiène de vie… Les causes des amas de graisse sont nombreuses. Heureusement,la liposuccion du ventre peut venir à bout des graisses localisées. Découvrez cette méthode efficace de la chirurgie esthétique.

    Une intervention chirurgicale esthétique

    Aujourd’hui, il existe toute une panoplie d’opérationsvisant à sculpter la silhouette ou une partie du corps. La liposuccion du ventre fait partie des interventions chirurgicales à visée esthétique. Ainsi, la liposuccion abdominalepermet d’obtenir un ventre au top. Avoir un joli ventre plat est donc possible avec la lipoaspirationdu ventre.Ici, le praticien intervient pour les excès de cellules graisseuses logées dans l’abdomen. Cela se fait par aspiration. De ce fait, la liposuccion est un excellent moyen pour remodeler votre ventre. Cependant, tout le monde n’est pas concerné par cette intervention chirurgicale. Les médecins déconseillent cette méthode aux femmes enceintes et qui allaitent leur bébé au sein. La lipoaspiration du ventre est également déconseillée aux personnes atteintes d’obésité ou souffrant des troubles de la coagulation.

    Ellecible les graissessous-cutanées

    On parle de graissessous-cutanées lorsqu’elles sont situées entreletissu cutané et les muscles abdominaux.Cette chirurgie esthétiquedu ventre ne concerne pas les « graisses viscérales ». Il s’agit en fait des graisses qui se trouvent à l’intérieur des organes.On retiendra que la liposuccion du ventre est une technique approuvée qui permet de se débarrasser de ses bourrelets disgracieux.Pourquoi ne pas profitermaintenant pour retrouver une belle ligne ?Tout d’abord, il est nécessaire de savoir comment cette méthode fonctionne.

    Une intervention chirurgicale sous anesthésie générale

    La lipoaspiration du ventre est une intervention chirurgicale qui a lieu sous anesthésie générale.Lorsque lecandidat à la lipoaspiration est endormi, le chirurgien esthétique procède à l’aspiration de la graisse à partir d’une canule. Dans la pratique, le praticien se sert d’une fine canule qu’il va relier à un système aspiratoire.Les canules sont introduites sous la peau via de petites incisionseffectuées au niveau de la peau.Le chirurgienva ainsi aspirer le surplus de graisses localisées dans l’abdomen. Heureusement, la liposuccion est une intervention avec des risques limités. Il n’y a donc pas d’inquiétudes à se faire, à condition que le patient soit en bonne santé.

    Des résultats satisfaisants

    La lipoaspiration abdominaledonne desrésultats très intéressants. Vous constaterezunchangementtout de suite après l’intervention. Il ne faut pas croire que c’est le résultat définitif.En effet, vous allez remarquer des résultats plus visibles à partir de la 3eet 4esemaine après votre passage chez le chirurgien.Toutefois, les résultats définitifs seront observés entre 6 et 12 mois. Vous allez constater une disparition définitive des amas de graisses localisées. Il faut aussi souligner que le résultat de la liposuccion abdominale dépend également de l’élasticité des tissus.Par ailleurs, le choix d’un bon praticien est une garantie pour une liposuccion du ventre réussie. Le coût d’une lipoaspiration du ventre oscille selon les cas entre 1000 et 3000 euros.

  • Pourquoi opter pour la cryolipolyse ?

    Avoir une silhouette parfaite et impeccable est surement le souhait de chaque personne. Mais pour y parvenir, il faudra se débarrasser de quelques graisses. Fort heureusement que de nombreuses méthodes nous permettent d’y parvenir. Mais quelles méthodes choisir ? Et pourquoi ne pas opter pour la cryolipolyse, une technique devenue courante à Bruxelles et dans les quatre coins du monde ? De plus, pour tout dire, cela ne vous procure que des avantages. Décryptage.

    La cryolipolyse en quelques mots

    La cryolipolyse, également connue sous le nom de co-sculpture, est un moyen rapide et facile de se débarrasser de l’excès de graisse corporelle. Pour effectuer la procédure, un technicien abaisse la température de vos cellules graisseuses jusqu’à ce qu’elles rétrécissent et meurent. Ensuite, votre corps élimine les cellules graisseuses mortes, et elles sont parties pour toujours. Vous pouvez continuer à suivre un régime et à faire de l’exercice pour conserver votre allure aussi longtemps que vous le souhaitez. Coolsculpting présente de nombreux avantages par rapport aux procédures traditionnelles d’élimination des graisses. Jetons-y un œil !

    C’est 100 % naturel

    La cryolipolyse, cette technique pratiquée par Cryomineur à Bruxelles,n’implique pas de chirurgie, d’aiguilles ou de médicaments. Pendant la procédure, vous serez complètement alerte et conscient, alors apportez un livre et détendez-vous. Pensez que cela ressemble plus à une coupe de cheveux qu’à une procédure médicale. En fait, la procédure est si facile et indolore qu’aucune récupération n’est nécessaire. Vous pourriez même être en mesure de le planifier tôt le matin et de vous rendre au bureau à temps.

    C’est rapide

    La durée de la procédure varie en fonction de la quantité de corps que vous traitez. Vous pouvez généralement vous attendre à entrer et à sortir du spa en moins d’une heure. Si vous ciblez une zone vraiment spécifique (sous le menton, l’arrière des bras, etc.), vous pouvez généralement entrer et sortir en quelques minutes ! Une fois la procédure terminée, les résultats seront visibles dans les 3 semaines. Pour accélérer les résultats, buvez beaucoup d’eau, faites de l’exercice et offrez-vous un massage.

    Les résultats semblent naturels

    Après un traitement de liposuccion, vous vous retrouvez souvent avec des poches de graisse inégales et de grosses fossettes. Ce n’est pas un look attrayant. Coolsculpting élimine la graisse uniformément sur toute la zone de traitement. Pour tous ceux qui ne connaissent pas votre procédure, il semblerait que tout votre régime alimentaire et vos exercices portent enfin leurs fruits !

    C’est une méthode sur

    Coolsculpting ne peut pas vous blesser. Parce qu’il n’est pas invasif, il n’y a aucun risque d’infection ou de blessure. De plus, les températures utilisées ne sont pas assez basses pour endommager les cellules les plus importantes de votre corps. Et au bout de quelques semaines, vous aurez fière allure. Eh oui ! Soyons honnêtes. C’est la vraie raison pour laquelle vous êtes intéressé par cette procédure, et il n’y a rien de mal à cela !

    Si vous voulez éliminer l’excès de graisse et bien paraître, le coolsculpting est la procédure qu’il vous faut. En un seul traitement, il éliminera 25 % des graisses dans la zone de traitement. Étant donné la facilité du traitement, vous pouvez facilement revenir plus tard pour vous débarrasser des graisses dans d’autres domaines également. Combinez coolsculpting avec un mode de vie sain, et vous aurez l’air mince pour les années à venir.

  • Le coût de la greffe de cheveux

    De nos jours, il faut reconnaître que nombreuses sont les maladies capillaires existants. Parmi eux, vous avez sûrement déjà entendu parler de la calvitie. Celle-ci est une maladie qui se manifeste par une chute excessive de cheveux, laissant le front, le haut du crâne totalement nu. Heureusement, la greffe de cheveux se veut être une solution efficace pour lutter contre cette dernière. À une certaine époque, cette issue a été mal assumée par beaucoup, mais aujourd’hui, elle connaît un fort rebondissement. Oui à la greffe de cheveux, cependant encore faut-il connaître le prix de cette intervention ?

    Combien coûte la greffe de cheveux ?

    Bien se renseigner sur le coût de cette opération chirurgicale est très important. N’étant pas une opération anodine, la facturation se révèle assez élevée. Vous devrez assurément savoir que vous allez devoir y consacrer un budget colossal. À titre d’information, le prix pouvant atteindre les 3 000Euro, cela dépend bien entendu de chaque cas. En réalité, chaque situation peut-être différente, ne soyez donc pas étonné si vous trouvez que les prix sont variables d’une clinique à l’autre. Les différents établissements médicaux ont chacun leur mode de fonctionnement, quoi qu’il y en a certains qui proposent des tarifs forfaitaires. Ces offres sont dites avantageuses et inclus généralement le prix de la consultation, la supervision de l’opération, le coût des greffons ainsi que les kits post-opératoires. D’autres charges viennent s’ajouter à cette liste telle que le coût du séjour si vous partez à l’étranger, le suivi à distance et bien d’autres encore…

    Quels sont les facteurs qui déterminent le coût de la greffe de cheveux ?

    Comme mentionné un peu plus haut, le prix d’une greffe de cheveux n’est pas fixé. Plusieurs facteurs entrent en jeu et créent justement cette divergence dans les devis. Premièrement, la qualité du cheveu du patient peut entrer en cause. Par la suite, l’état de l’avancement de l’alopécie et le nombre de cheveux à implanté entre mêmement en compte. La méthode choisie définit également ce coût. Au vu de la différence de ces techniques, il est fort de constater la variation de ce prix. Il est remarqué que la technique FUE (extraction d’unités folliculaires) est plus chère à cause de la durée de l’opération. Les honoraires des praticiens ne sont pas les mêmes puisque ces derniers peuvent les établir. Le lieu de l’intervention entre également en compte, dans quel état ou région comptez-vous se faire opérer ? Chaque pays énonce ses tarifs.

    Les bonnes choses à retenir avant de se lancer

    Le fait est que le greffe de cheveux représente une solution définitive contre la calvitie ne signifie pas prendre une décision sur un coup de tête. Prenez le temps de mieux s’informer que ce soit sur les risques qui y incombent, que sur les budgets nécessaires pour y consacrer.  Assurez-vous d’être entouré par des professionnels lors de cette opération. Les mauvaises surprises ne sont jamais loin si vous n’y prêtez pas attention, car il arrive que des professionnels sans scrupules soient sur votre chemin. Prenez garde à ces institutions qui proposent des bas tarifs, il faut mieux toujours s’assurer du résultat.  

  • Tout savoir sur la greffe de cheveux

    Ca y’est vous avez décidé de vous battre contre votre perte de cheveux, et vous avez opté pour la greffe de cheveux. La greffe de cheveux est une opération chirurgicale qui se déroule sous anesthésie locale et consiste à prélever des follicules pileux à l’arrière de la tête pour les réimplanter sur les zones à problèmes. Cette intervention peut être pratiquée sur les hommes comme sur les femmes, âgés d’au moins 30 ans jusqu’à 85 ans, affichant une bonne santé et ayant des cheveux suffisamment denses sur la zone donneuse. Selon la gravité du mal le spécialiste peut organiser le traitement en une ou plusieurs séances, pendant une séance on peut transplanter jusqu’à 4000 greffons, soit plus de 6 000 cheveux au total. La greffe de cheveux n’est pas douloureuse, du fait de l’anesthésie locale pendant l’opération, vous ressentirez une petite gêne, mais rien de douloureux. Dépendamment de la technique utilisée et de la quantité de greffons implantés, l’opération peut être plus ou moins longue. Comptez 2 heures approximativement pour une implantation de 350 greffons et entre 3 et 4 heures pour 700 greffons.

    Le greffe de cheveux c’est quoi ?

    Lorsque vous avez des cheveux sur le dessus de la tête, ces derniers ne sont pas rasés afin d’implanter les greffons. Les greffons sont implantés entre les cheveux existants et permettent de donner plus de densité à la chevelure. Avec les greffes de cheveux, les risques de contamination, de rejet ou d’infection sont inexistants puisque les cheveux proviennent de votre tête et le matériel utilisé est stérilisé à chaque usage, ou il est carrément à usage unique. Vous pouvez penser que vous serez hospitalisé après une greffe de cheveux, mais non en général les patients rentrent chez eux dès la fin de l’intervention. La seule recommandation est de se faire accompagner si l’on doit conduire sur une longue distance. Il en est de même pour les voyages en avion, ils ne sont pas proscrits après une greffe de cheveux.

    Les étapes d’un projet de greffe capillaire 

    Après l’intervention de greffe de cheveux, vous devrez prendre des médicaments pendant environ 5 jours, mais cela ne vous empêchera pas de reprendre vos activités habituelles dès le lendemain. Même les activités sportives peuvent être reprises le lendemain, avec quelques précautions tout de même, évitez les sports violents, et surtout la natation pendant une quinzaine de jours. Vous pourrez vous remettre au shampoing deux ou trois jours après l’intervention. Aucun entretien particulier n’est nécessaire après l’intervention, la méthode étant naturelle vous n’avez pas besoin de lotions ou de produits spéciaux. Si vous faites déjà usage d’une lotion capillaire, vous pourrez reprendre son utilisation deux semaines après l’intervention. Il en va de même pour les produits à base de Minoxidil. Voilà quelques informations qui pourront vous rassurer sur le déroulement et l’après-greffe de cheveux. Avec cela vous êtes prêt à faire face à cette opération et vous savez désormais à quoi vous attendre. Une fois de plus tout dépend de l’ampleur de votre calvitie, moins elle est étendue, moins de temps et de greffons l’opération demandera.

  • Un cours de maquillage, ça se passe comment ?

    Le maquillage est aujourd’hui un procédé universel. Toutes les femmes se maquillent, mais pour maîtriser les gestes, il existe des cours de maquillage à Bruxelles. Pour en savoir plus, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ces cours dans cet article.

    Pourquoi prendre un cours de maquillage ?

    La première raison est que les cours vont vous permettre de maîtriser vos gestes et vos produits. Ils vont vous donner une nouvelle vision du maquillage. Vous apprendrez également à choisir les cosmétiques les mieux adaptés selon votre peau, selon les circonstances et selon votre budget. La maquilleuse va également vous montrer comment choisir un matériel efficace et adéquat pour obtenir le meilleur résultat possdible. Les cours de maquillage sont de véritables coaching beauté qui offrent les bases aux débutantes et le perfectionnement aux adeptes. C’est également l’occasion d’apprendre à faire sa trousse de maquillage et avoir des nouvelles idées de couleurs et des produits tendances. Les cours de maquillage à Bruxelles sont des tremplins d’échange et des bases de connaissances intarissables sur les nouveautés dans l’univers de la beauté. Vous devez cependant veiller à choisir de vraie professionnelle. La durée du cours varie entre 15 minutes et 1 heure.

    Les étapes incontournables d’un cours de maquillage

    Les cours de maquillage obéissent à des étapes bien distinctes. Les produits sont d’abord passés en revue. La maquilleuse peut en écarter certain en vous expliquant pourquoi. Ensuite, tout commence par un démaquillage soigneux et l’application d’une crème de jour. La maquilleuse va maintenant vous donner les marches à suivre et maquiller une partie de votre visage si vous éprouvez encore des difficultés. On commence toujours par le teint, puis les yeux et ensuite les lèvres. Des conseils seront ensuite distribués pour parfaire le tout.

    Le cours de maquillage version grandes enseignes

    Il y a différents types de cours de maquillage et parmi eux se trouve ceux dispensés par les grandes marques. En effet, depuis quelques années, les grandes enseignes professionnelles de l’esthétique et de la parfumerie proposent des cours de maquillage sous différentes formules. Il y a des cours individuels ou en groupe, des cours à la minute, ainsi que des cours à thème. Le professionnalisme des cours et de la maquilleuse sont garantis. De nouvelles techniques de maquillage y sont enseignées de même que des astuces pour parfaire son maquillage. Dernièrement, le maquillage nude, le contouring et le smoky eyes sont les thèmes les plus à la mode.

    Les cours à domicile entre copines

    C’est une formule qui séduit de plus en plus aujourd’hui. Les cours à domicile à Bruxelles sont en effet en plein essor. La possibilité de le faire en groupe, notamment avec ses amies ou ses voisines est une des raisons qui fait leur popularité. En outre, vous pouvez choisir le thème de cours vous-même. Des conseils personnalisés sont aussi octroyés par la maquilleuse selon le type de peau et les besoins de chaque participante. C’est pourquoi, les cours à domicile sont plus chers et durent plus longuement. Comptez en moyenne 2 ou 3 heures. La maquilleuse peut également proposer de vous accompagner dans les magasins pour choisir des cosmétiques adaptés.

  • L’épilation au laser, c’est bien beau, mais la douleur

    Actuellement, la mode est à l’épilation au laser. Hommes ou femmes sont nombreux à s’y mettre. Cette pratique surpasse les autres techniques d’épilation comme la cire, le rasoir, l’épilateur électrique. De nos jours, pour une peau vraiment lisse et parfaite, sans poile visible et pour plusieurs jours, l’épilation définitive au laser est un excellent choix. Réussir à éradiquer les poils avec cette méthode est bien beau. Toutefois, est-ce que ça fait mal ou pas ? Une question qui hante un bon nombre de candidates à l’épilation au laser ! Beaucoup n’ose pas se lancer par peur de la douleur. Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur ce sujet ? Détails !

    Douleurs ou sensation d’inconfort : que ressentir durant l’épilation au laser ?

    L’épilation au laser se base sur l’utilisation de faisceau laser lumineux pour enlever les poils disgracieux à la racine. Ce moyen a énormément fait ses preuves. Beaucoup peuvent témoigner de la performance, l’efficacité et l’utilité de l’épilation définitive. De nombreux témoins affirment également les sensations assez inconfortables ressenties durant l’opération. Cependant, pour certains, les douleurs et l’inconfort ne sont pas perceptibles. Que penser alors ? Le mode épilatoire au laser est-il oui ou non douloureux ? Il faut tout d’abord comprendre que chaque personne possède un type de peau distinct. La différence est également présente au niveau de l’épaisseur des poils. Les sensations éprouvées peuvent donc varier d’une personne à une autre. Chacun dispose d’un degré de sensibilité différente. Durant l’épilation au laser par un professionnel, sachez que le faisceau utilisé pour épiler les poils procure des sensations de chaleur. Pour les personnes sensibles, cela provoque une irritation après une séance. Beaucoup ressentent cela comme une impression de brûlure. Afin de vous aider à remédier à ces sensations inconfortables, mieux vaut s’adresser à un centre d’épilation au laser à Bruxelles. Avec un véritable spécialiste, vous pouvez être rassuré des procédures qualifiées en épilation laser et des conseils prodigués pour calmer les douleurs.

    Des sensations désagréables durant l’épilation au laser, comment réagir ?

    En vous adressant à un professionnel, la méthode d’épilation au laser est garantie fiable et rapide. Avant de commencer l’épilation, le spécialiste vous donne différents conseils pour éviter d’avoir mal. Mais, pour vous aider davantage sur le sujet, découvrez les moyens qui peuvent réduire considérablement la douleur. Appliquer une crème anesthésiante avant de débuter l’opération est l’une des premières solutions les plus pratiques. Ce genre de produit permet d’anesthésier la peau au niveau des zones à épiler pendant quelques minutes. Le client ne sent rien pendant toute la durée de l’opération d’épilation laser. Demander au centre dépilatoire laser d’employer un diamètre de spot laser plus réduit peut faire baisser les risques de sensations douloureuses. N’hésitez pas à bien en parler avec le prestataire d’épilation au laser avant de commencer ! Enfin, il faut comprendre que tout n’est qu’une question de mentale. Si vous êtes fort psychologiquement avant de passer sous les faisceaux laser, vous pouvez éviter de penser aux douleurs et de les ressentir.

  • Quelles démarches pour subir une intervention de chirurgie esthétique ?

    La chirurgie esthétique fait de plus en plus d’adeptes. Alors que la plupart sollicitent une telle opération dans le but de paraître au mieux, il existe de nombreux cas qui nécessitent une chirurgie suite à des problèmes de santé. Pour l’un comme l’autre, la démarche nécessite une attention particulière car il s’agit souvent de pratique délicate. Quelles sont les étapes par lesquelles il faut passer pour subir une intervention de chirurgie esthétique ? Le docteur hosana vous donne toutes les réponses pour vous préparer au mieux à une telle transformation.

    Bien choisir son chirurgien

    Les praticiens sont très nombreux à proposer une opération de chirurgie esthétique. Si certains disposent du savoir-faire réel, pour ce genre de démarche, d’autres ne connaissent que les bases de la pratique. La démarche est donc dangereuse si l’on ne s’y connaît pas trop. Afin d’éviter tout désagrément au cours et après la procédure, il est recommandé de bien choisir votre chirurgien esthétique. Rien qu’en France, vous avez la possibilité de trouver plus de 1000 praticiens ayant la possibilité de réaliser une opération de chirurgie sur n’importe quelle partie du corps. Ces derniers disposent d’une certification connue sous le nom de DESC II qui leur donne les connaissances nécessaires pour réaliser une intervention souvent compliquée.

    Vous souhaitez être traité par une personne ayant une spécialisation dans un domaine en particulier ? Il est important de savoir que le chirurgien esthétique peut également être catégorisé selon ses spécialisations. Vous pourrez notamment trouver des experts en ORL qui s’occupent de toutes les interventions de rhinoplastie, d’otoplastie et autres. Pour les interventions à visées reconstructrice, vous avez la possibilité de faire appel à des chirurgiens stomatologues. Ces derniers s’occuperont des démarches en relation avec l’injection d’acide hyaluronique ou la pose d’implants par exemple. L’épilation des poils ainsi que le traitement du relâchement de la peau peut être confié à un dermatologue professionnel ayant une bonne connaissance de la chirurgie esthétique.

    La prise de contact, un moment essentiel

    Une fois que vous êtes sûr d’avoir trouver le chirurgien qui vous convient le mieux, le docteur hosana recommande de réaliser une prise de contact dans les plus brefs délais. Cette première démarche vous donnera la possibilité de définir les interventions que vous souhaitez réaliser avec les conseils du spécialiste. Ce dernier vous apportera tous les conseils dont vous avez besoin pour choisir les démarches les plus adéquates pour éliminer les rondeurs localisées sur votre corps ou encore les soins sur la moitié supérieure de votre visage.

    Cette consultation sera autant bénéfique pour vous que le chirurgien car ce sera la première étape avant la réalisation de la démarche à proprement parler. Ce premier entretien dure entre une demi-heure et quarante cinq minutes selon les besoins et l’importance de l’intervention qu’il faudra effectuer. Ce sera également l’occasion pour le chirurgien de se renseigner sur les raisons qui poussent le patient à réaliser une intervention parfois délicate. Dans certains cas, cette prise de contact peut se faire avec la présence d’un proche du patient pour avoir autant d’avis objectif que possible pour une intervention réussie.

    Penchez-vous sur le devis !

    Le patient doit être prévenu du coût de son intervention au préalable. Le chirurgien peut vous indiquer le montant de cette dernière pendant ou après le premier entretien. Dans tous les cas, le devis devra être proposé le plus tôt possible pour que chacun puisse s’y préparer. Comme l’indique le docteur hosana, le patient devra par la suite porter une attention particulière à ce devis. Ce dernier devra comprendre tous les détails de l’intervention ainsi que les coûts de ce dernier.

    Cela inclut par exemple les honoraires du praticien et de la clinique en générale, les frais liés au bloc opératoire ainsi les dépenses liés à l’injection ou l’implant s’il y en a. Le devis devra également comporter les informations concernant le chirurgien, le nombre de jour de convalescence du patient et toutes autres données importantes en relation avec l’intervention chirurgicale à visée esthétique. Ce devis est primordial dans la démarche car elle peut causer une amende de 30000 euros au chirurgien en cas de non-conformité ou d’oubli.

    La signature du contrat

    Le patient dispose d’un délai de  15 jours à partir de la réception de son devis détaillé. Cette période de réflexion lui permettra de revoir les éventuelles modifications du devis et discuter avec le chirurgien pour prendre d’autres conseils. Comme l’indique le docteur hosana, le client ne doit verser aucune somme au chirurgien avant la signature du contrat. Durant ces 15 jours de réflexion, il est donc libre de se rétracter ou de continuer la démarche jusqu’à la réalisation de l’intervention.

    Lors de la signature du contrat, le patient se doit de vérifier qui se chargera de son opération. La loi exige que ce soit la personne qui a réalisé le devis qui s’en occupe. Il arrive toutefois que la démarche implique que ce soit un autre pratiquant qui le fasse, ce qui nécessite une mention préalable au patient des éventuels changements. Cela donne une garantie en plus au patient de bénéficier des meilleurs soins possibles. Le contrat ne devra comporter aucun jargon médical pour éviter une certaine forme d’incompréhension du patient. Cela limite également les ambigüités qui peuvent être source de conflit par la suite.

    Que se passe-t-il après l’opération ?

    Les soins ne s’arrêtent pas à la réalisation de l’intervention souhaitée par le patient. Le docteur hosana recommande donc à ces derniers de se pencher sur les questions de soins postopératoires et de la convalescence pour mieux faciliter la démarche. Cela vous permettra de déterminer le temps de repos nécessaire suite à l’intervention ainsi que les éventuelles complications.  Comme les interventions de chirurgie esthétiques ne sont jamais définitives et effectives, il faudra prévoir les conséquences de cette dernière. Cela implique notamment les besoins de rectification ou de retouche au fil du temps. Les démarches inhérentes à cette rectification doivent être mentionnées préalablement au patient par le chirurgien pour faciliter l’intervention.

  • Chute des greffons après une greffe de cheveux : Est-ce possible ?

    De très nombreuses personnes ont actuellement recours aux implants capillaires pour se débarrasser définitivement des problèmes de chute de cheveux. C’est une pratique courante, bien qu’encore peu de personnes la connaissent réellement. Quoi qu’il en soit, s’il y a bien une chose qui inquiète ceux qui sont passés par cette étape et ceux qui vont y passer, c’est la chute des greffons. Est-ce possible ? Quelles en sont les causes éventuelles ? Comment l’éviter ? Voici les réponses à ces questions essentielles.

    La chute des greffons après une greffe capillaire est-elle possible ?

    Si l’on procède à un implant capillaire, c’est surtout pour se donner une chance se débarrasser définitivement des chutes de cheveux. Malheureusement, il arrive qu’après une telle opération, on remarque encore des chutes de cheveux et c’est normal. En vérité, ici, ce ne sont pas les greffons qui tombent, mais les vieux cheveux.

    Pour ce qui est de la repousse des greffons, ils se développent plutôt bien surtout si on suit à la lettre les recommandations du médecin après l’opération. Quoi qu’il en soit, la panique face à ces pertes capillaires est tout à fait logique et légitime et d’ailleurs, il est bon de noter que cette chute de cheveux arrive à peu près vers la deuxième semaine après l’opération de greffe de cheveux.

    En somme, il y a bien une perte de cheveux après une greffe capillaire, mais il ne s’agit en aucun cas des greffons, uniquement des cheveux qui ont des racines fragiles.

    Comment éviter la chute des greffons ?

    Si vous avez peur que vos nouveaux greffons tombent après l’opération, vous devez à tout prix éviter de les toucher durant les 5 jours qui suivent l’opération. Faites attention également à ne pas faire de gestes brusques avec votre tête et évitez autant que possible de vous pencher la tête en avant trop longtemps.

    Vous serez en mesure de reprendre le sport 7 jours après l’opération et pas avant et si vous voulez vous rendre chez le coiffeur, vous devrez attendre au moins 2 semaines après l’opération. Enfin, évitez le sauna et le hammam pendant au moins un mois et portez toujours un chapeau si vous devez vous exposer au soleil.

    Si vous respectez ces indications simples, vous n’aurez pas à craindre la chute de vos greffons.

    Comment évoluent les greffons ?

    Si vous choisissez la bonne clinique pour effectuer votre greffe de cheveux, vous n’aurez pas à craindre les échecs. Ainsi, normalement, une semaine après l’opération, vous remarquerez des petits caillots de sang sur les zones implantées et il est même possible que vous ressentiez quelques démangeaisons.

    Vous remarquerez une chute de cheveux, mais rassurez-vous, ce sont des cheveux fragiles bientôt remplacés et cela arrivera du cours du premier mois. Vos cheveux commenceront à pousser dès le 3e mois après l’opération puis vous remarquerez au bout du 5e mois la robustesse de la nouvelle repousse.

    Un an après l’opération, vous pouvez être tranquille puisque les résultats seront définitifs et à partir de là, vous devrez prendre soin de votre belle chevelure.