Griffe du chat : tout savoir sur ses bienfaits

La griffe du chat est une plante originaire des jungles d’Amérique du Sud. Cette vigne pourvue d’épines en forme de crochets possède des propriétés médicinales et thérapeutiques étonnantes. 

Les peuples autochtones de la forêt tropicale l’utilisent depuis plus de 2 000 ans. Cette plante magique est composée d’une trentaine de produits phytochimiques très puissants (tanins, alcaloïdes, diterpènes, acides phénoliques, flavonoïdes, etc.). Elle appartient à la famille des Rubiaceae. Cet article vous dit tout ce qu’il faut savoir sur les bienfaits de la griffe du chat.

Une plante dotée de propriétés anti-inflammatoires

La griffe du chat possède des propriétés cicatrisantes importantes et permet de lutter contre les inflammations de manière naturelle. Elle est utilisée dans les médecines allopathiques et traditionnelles. Plusieurs tests réalisés sur cette plante ont démontré sa capacité à soulager les douleurs inflammatoires notamment dans le cadre des inflammations chroniques. 

Selon le résultat de ces études, cette liane originaire du Pérou stimule le processus de régénération des cartilages. Les sportifs de haut niveau utilisent la griffe du chat comme une solution face aux douleurs inflammatoires. En usage externe, l’uncaria tomentosa peut être utilisé pour accélérer la cicatrisation des brûlures et des plaies et stopper les saignements.

Les effets de la griffe du chat sur le cancer

La griffe du chat fait partie des plantes qui ont été étudiées dans le cadre de la recherche sur le cancer. Les résultats des études cliniques laissent penser que les substances phytochimiques qui le composent ont des effets bénéfiques sur cette maladie. En effet, des signaux montrent que la liane du Pérou pourrait déclencher le phénomène d’apoptose des cellules tumorales et aider à ralentir la prolifération des cellules cancéreuses dans l’organisme. Depuis plusieurs années, la griffe du chat fait partie des substances utilisées pour traiter plusieurs types de cancers. Les principes actifs que l’on retrouve dans cette plante favorisent la multiplication des cellules actives qui permettent la dégénération des cellules cancéreuses.

La griffe du chat stimule le système immunitaire

La griffe du chat est surtout connue pour ses propriétés anti-inflammatoires. Ses vertus immunitaires sont souvent reléguées au second plan. En Amazonie, la population considère la liane du Pérou comme étant la plante de l’immunité. Cette plante antivirale très puissante permet de lutter contre les infections de toutes natures grâce aux alcaloïdes présents dans sa composition. Ces substances organiques d’origine végétale stimulent les défenses naturelles du corps humain. La griffe du chat aide à prévenir plusieurs maladies tropicales ou hivernales telles que la grippe, la bronchite, le rhume, la laryngite, etc.

La griffe du chat abaisse l’hypertension artérielle

Dans le monde, des millions de personnes souffrent d’hypertension artérielle. Lorsque cette affection n’est pas traitée, elle peut causer un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. La griffe de chat est un remède naturel contre l’hypertension artérielle. 

La médecine traditionnelle chinoise l’utilise depuis de très nombreuses années dans le traitement de l’hypertension. Cette plante contient le composé organique hirsutine. Ce dernier est un alcaloïde neuroprotecteur qui empêche le calcium de pénétrer dans les vaisseaux sanguins et le cœur.

Laisser un commentaire